Levées de fonds et AquisitionsMétaverseNewsNFT

Métaverse : le service d’avatars Ready Player Me lève 13M$

Crédit : Ready player me

Plateforme de création d’avatars personnalisés, Ready Player Me conclut l’année 2021 par une levée de fonds de 13 millions de dollars afin de consolider ses positions dans le métaverse. La jeune pousse prévoit d’user de la technologie NFT prochainement.

 

Le « cru 2022 » s’annonce résolument prometteur pour la start-up Ready Player Me. Après une année 2021 d’excellente facture – « Cela a été une année folle pour Ready Player Me. En janvier, nous n’avions que 25 entreprises qui utilisaient notre système d’avatar dans leurs applications et leurs jeux. Aujourd’hui, il y en a plus de 1000 », la plateforme de création d’avatars personnalisés finit l’année civile 2021 par une levée de fonds de 13 millions de dollars en série A.

Un tour de financement mené par les cofondateurs de Wise et Teleport via leur véhicule d’investissement Taavet+Sten. D’autres grands noms du capital-risque ont également mis la main au pot à l’instar du cofondateur de GitHub, Tom Preston-Werner, de Samsung Next Ventures, NordicNinja, ou encore Konvoy Ventures. A noter également la présence « autour de la table », de l’expert et « influenceur NFT » GMoney qui a collaboré dernièrement avec Adidas pour son premier drop NFT.

Un financement qui, comme mentionné en préambule, devrait permettre à Ready Player Me de s’installer durablement dans le paysage résolument concurrentiel – et en pleine expansion- du métaverse. A l’usage, la start-up permet à un utilisateur de créer son avatar, soit en téléchargeant un selfie, soit en piochant dans une liste d’avatars prédéfinis à personnaliser. Cet avatar unique peut ensuite être utilisé sur de nombreuses applications, jeux et autres plateformes.

En dépit de leur identité « propre », ces avatars ne peuvent pas pour autant être considérés comme des NFT stricto sensu. Mais la technologie liée à ces fameux jetons non fongibles fait partie des perspectives de développement de la start-up. « Les avatars créés à l’aide de Ready Player Me ne sont pas des NFT, mais il est possible d’utiliser des actifs de collections NFT sélectionnés comme options de personnalisation pour les avatars », a confirmé Timmu Tõke, PDG de Ready Player Me, sur TheBlock.

Car la société lorgne de très près sur la technologie NFT et ce tour de table devrait lui permettre de façonner des outils permettant aux développeurs de jeux de vendre des NFT et des actifs de personnalisation d’avatar dans le cadre de son ambition plus large : devenir le service ultime de création d’avatars dans le métaverse.

Notre objectif est que Ready Player Me devienne un générateur de revenus pour les développeurs. Nous y parviendrons avec des ventes d’actifs dans le jeu et des NFT ,” précise l’entreprise.

Fort de ce tour de table, Ready Player Me va, de fait, renforcer ces équipes et quasiment doubler ses effectifs. « Nous passerons de 30 personnes aujourd’hui à plus de 70. Vous souhaitez rejoindre l’équipe ? Nous recrutons pour de nombreux postes en Europe et aux États-Unis. Si vous n’avez pas trouvé de poste correspondant à votre profil, n’hésitez pas à nous contacter », fait savoir l’entreprise dans un vaste élan d’enthousiasme. Ready Player Me se positionne clairement pour devenir, comme susmentionné, « le meilleur système de créations d’avatars pour les développeurs du métaverse ».

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Google, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Samir Hamladji
Rédacteur et reporter - Journaliste pour plusieurs grands médias tels que LesEchos ou Challenges, Samir a été en charge de la rubrique Finance chez Forbes de 2016 à 2019. Il s'intéresse depuis plusieurs années à l'écosystème des crypto-monnaies et de la blockchain.