MétaverseNewsNFT

L’ambition Meta de Facebook fait monter Decentraland de 70%

Crédit : Shutterstock

Le métaverse est la nouvelle priorité stratégique de Facebook. Des acteurs sont déjà présents sur ce marché, à l’image de Decentraland, dont le token MANA s’envole.

 

Le cours de l’action Facebook remontait vendredi 29 octobre. Le géant des réseaux sociaux a fait part de sa volonté de développer un métaverse – un univers virtuel. C’est aujourd’hui la priorité stratégique de la firme.

A tel point que la maison-mère change de nom pour s’appeler désormais Meta. C’est l’annonce faite par Mark Zuckerberg lors de la conférence annuelle de l’entreprise, Facebook Connect.

Decentraland, un métaverse abouti

Facebook voit donc son avenir dans les métaverses et les NFT. Pour les investisseurs crypto, c’est un signal fort qu’adresse le fondateur du numéro un des réseaux sociaux. Zuckerberg crédibilise en effet le modèle économique d’acteurs déjà positionnés sur ce marché.

C’est le cas de Decentraland. Basé sur la blockchain Ethereum, cet univers a ouvert ses portes en début d’année dernière. La monétisation fait appel à plusieurs tokens et à des NFT, des jetons non fongibles.

Trois types de tokens sont ainsi accessibles : la crypto-monnaie MANA de Decentraland, Wear (des objets virtuels comme CryptoKitties et Axie Infinity) et Land, des propriétés virtuelles à acquérir via du MANA.

L’annonce de Facebook contribue donc à mettre l’écosystème Decentraland en lumière. Le 29 octobre, le cours du MANA enregistrait près de 70% de hausse sur 24 heures. A 3,5 millions de dollars, le volume de trading explose de plus de 2000%.

Prime pour les jetons du marché NFT

Attention donc au retour à la normale. Le prix du MANA a presque été multiplié par deux depuis le 28 octobre. Avant la déclaration de Zuckerberg, le jeton cotait en moyenne 0,80 dollar avec un volume d’échange d’une soixantaine de millions de dollars.

Le 29 octobre, MANA grimpait jusqu’à 1,40 dollar. Ce n’est cependant pas son ATH. Celui-ci remonte à la dernière phase de bull de la crypto en avril et mai. Le cours du jeton dépassait les 1,50 dollar.

D’autres tokens associés aux métaverses et aux NFT semblent tirer eux aussi profit des annonces de Facebook, mais dans une moindre mesure. Decrypt signale une hausse du SAND de The Sandbox ou d’ENJ. AXS, FLOW et CHZ progressaient de plus de 10% sur 24 heures.

Suivez-nous sur Twitter, Facebook et maintenant Telegram pour ne rien manquer

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien. Contact : christophe@coins.fr