FintechNews

La fintech espagnole Goin débarque en France

Goin
Crédit : Goin - David Riudor, CEO de Goin

Goin, une application mobile permettant de « tirer le meilleur parti de son argent » avec notamment la possibilité d’investir dans la crypto-monnaie, fait son entrée dans l’hexagone.

 

Fondée en 2018, la société de technologie financière espagnole Goin veut maintenant conquérir le marché français. L’entreprise, qui a levé plus de 12 millions de dollars et se présente comme « la fintech qui révolutionne les finances des millenials », vient ainsi d’annoncer son arrivée en France.

A travers son application, qui compte aujourd’hui plus de 500 000 utilisateurs, Goin permet d’épargner « de façon automatique » avec l’arrondi à l’euro supérieur, la retenue automatique sur les revenus ou encore une fonctionnalité de cashback. La fintech offre aussi la possibilité d’acheter et vendre une vingtaine de crypto-monnaies, y compris Bitcoin.

Bien qu’en berne, le secteur de la finance décentralisée et des crypto monnaies reste prometteur et en accord avec ce que recherchent beaucoup de jeunes investisseurs: des opportunités nouvelles et une rupture avec le système traditionnel. Goin propose des solutions simples et sécurisées pour répondre aux futures attentes de ces nouveaux investisseurs qui commencent déjà à rebondir sur l’opportunité actuelle connue sous le nom de « Buy the dip ! » ou « Achetez à la baisse! »,” clame la fintech dans un communiqué de presse partagé avec Coins.fr.

Selon Gilles Touchagues, le directeur France de Goin, au vu du « succès retentissant » de l’application en Espagne, il était important d’accélérer son développement en Europe avec la France en ligne de mire.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020.