EchangeurNews

Gemini touché par la crise de liquidité chez Genesis Global

Genesis
Crédit : Shutterstock

Frappée par la déroute de FTX, Genesis Global Capital, la branche lending de Genesis Trading, a suspendu les rachats sur les prêts, impactant notamment le produit Earn de l’exchange Gemini. Le teneur de marché B2C2 a depuis proposé à Genesis de racheter des prêts.

 

Genesis Global Capital, la branche de prêts institutionnelle de Genesis Trading, a annoncé mercredi suspendre temporairement les rachats et les nouveaux prêts.

Cette décision a un impact sur les activités de prêt de Genesis et n’affecte pas les activités de négociation ou de garde de Genesis. Il est important de noter que cette décision n’a aucun impact sur les opérations commerciales de DCG et de nos autres filiales”, a déclaré Amanda Cowie, vice presidente communications et marketing de Digital Currency Group.

Genesis Trading, qui avait été déjà touché par l’effondrement de Terra et 3AC au printemps dernier, a perdu 175 millions de dollars suite à la faillite de la plateforme d’échange de cryptomonnaies FTX. Digital Currency Group, sa maison mère, est une nouvelle fois venue à la rescousse du courtier.

Mais, sa filiale Genesis Global Capital n’arrive aujourd’hui toujours pas à assurer son service de prêt. Elle disposait d’un total de 2,8 milliards de dollars de prêts actifs à la fin du troisième trimestre 2022.

A. Derar Islim, PDG par interim de Genesis Trading, a fait savoir que Genesis Global Capital cherchait actuellement de nouvelles sources de liquidité.

Depuis lors, le teneur de marché B2C2 a proposé de racheter des prêts à Genesis Global Capital. « Tout au long de la tourmente actuelle du marché de la crypto, B2C2 a fourni des liquidités […] La société est en mesure de soutenir le marché au sens large en proposant de travailler avec Genesis et leurs contreparties pour transférer les prêts existants de Genesis Global Capital à B2C2 », a commenté un porte-parole de B2C2 .

Je n’avais pas Genesis sur ma carte de bingo. Ouah. Cela laisse très peu d’acteurs sur le marché OTC”, a de son côté tweeté le fondateur de B2C2, Max Boonen.

Pendant ce temps, Gemini, la crypto-bourse des frères Winklevoss, a indiqué que les retraits dans le cadre de son programme Earn étaient retardés suite à l’annonce de Genesis Global Capital de stopper les rachats.

« Nous travaillons avec l’équipe Genesis pour aider les clients à retirer leurs fonds du programme Earn le plus rapidement possible. Cela n’a aucune incidence sur les autres produits et services Gemini. Tous les fonds des clients détenus sur l’exchange Gemini sont détenus 1: 1 et disponibles pour retrait à tout moment », a écrit la firme dans un communiqué.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr