MiningNewsReglementation

New York : le Sénat adopte un moratoire sur le crypto-mining

Crédit : Shutterstock

Le Sénat de l’état de New York vient d’adopter un projet de loi visant à interdire les nouvelles opérations de minage de crypto-monnaies, comme Bitcoin, alimentées par des énergies non renouvelables.

 

Afin de répondre aux préoccupations environnementales liées aux actifs numériques, le Sénat de l’état de New York a adopté, ce vendredi, un projet de loi qui imposerait un moratoire de 2 ans sur les nouvelles opérations d’extraction de pièces numériques basées sur le mécanisme Proof-of-work (preuve de travail en français), notamment utilisé par la reine des crypto-monnaies, et alimentées par des énergies émettrices de CO2.

Les mineurs déjà en activité ne seraient pas concernés par cette interdiction mais la mesure les empêcherait toutefois d’étendre leurs opérations – exceptées pour celles utilisant des énergies vertes.

Selon Perianne Boring, présidente de The Chamber of Digital Commerce, un groupe de défense américain qui promeut l’industrie blockchain, les conséquences économiques seraient « désastreuses », si le moratoire venait à être adopté.

« Les opérations minières de Bitcoin fournissent des emplois bien rémunérés et de haute qualité aux communautés locales », a-t-elle déclaré sur CNBC.

En outre, New York étant un chef de file en matière de réglementation, il existe également le risque qu’un « phénomène de contagion se propage à travers le pays ».

Le projet de loi avait été précédemment approuvé par l’Assemblée de l’État de New York. Le Sénat s’est prononcé par 36 voix pour et 27 contre. La gouverneure de l’État de New York Kathy Hochul doit maintenant approuver le texte ou y opposer son véto.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr