NewsNFT

NFT : Spotify entame ses expérimentations

Spotify
Crédit : Shutterstock

Le géant suédois du streaming musical Spotify a démarré ses expérimentations sur le front des jetons non fongibles (NFT), permettant à certains artistes de promouvoir leurs collections sur la plateforme.

 

Spotify franchit une nouvelle étape dans son incursion, de plain-pied, sur le segment du Web3. Après avoir fait état, il y a quelques semaines, de sa volonté de « muscler » ses équipes en la matière avec la quête d’un manager innovation et intelligence de marché et d’un ingénieur back-end senior avec une « connaissance approfondie » du Web 3.0, la firme suédoise permet désormais, à titre expérimental, à certains artistes, à l’image du groupe de rock The Wombats et du DJ Steve Aoki, d’exposer leurs collections respectives de NFT.

Des collections uniquement visibles, en l’état, par un nombre restreint d’utilisateurs sur Android et uniquement aux Etats-Unis. Une phase de tests qui devrait s’intensifier dans les prochains mois afin de permettre à d’autres artistes de mettre en lumière leurs œuvres d’art numériques.

Nous effectuons régulièrement un certain nombre de tests dans le but d’améliorer l’expérience des artistes et des fans. Certains de ces tests finissent par ouvrir la voie à une expérience plus large”, a confirmé, sibyllin, un porte-parole de Spotify.

Du point de vue purement technique, les « heureux utilisateurs » mis à contribution sur cette phase de test peuvent avoir accès, via la page des deux artistes susmentionnés, à leurs galeries NFT respectives. En cliquant dessus, il est possible de faire défiler la collection, de disposer d’un agrandissement du NFT ayant requis l’attention des usagers de Spotify, tout en bénéficiant d’une brève description de ce dernier.

Enfin, l’option « Voir Plus » redirige l’utilisateur vers la page OpenSea dudit token pour potentiellement en faire l’acquisition. Chose étrange, Spotify ne semble pas (encore ?) prendre en charge un NFT au format vidéo ou GIF. Même chose pour le son, Spotify se contentant d’afficher une image statique du NFT. Ce qui s’avère quelque peu incongru pour une plateforme de streaming musical. Le NFT peut-être « vu » et/ou entendu uniquement en se rendant sur OpenSea. Un paramètre qui fait sans doute parti des pistes de réflexion et des axes d’amélioration de l’entreprise scandinave sur le segment des jetons non fongibles.

Si l’engouement autour des NFT a perdu de sa superbe par rapport à son pic du dernier trimestre 2021, cette technologie pourrait néanmoins offrir une véritable alternative aux artistes face à l’omnipotence des plateformes de streaming type Spotify ou Apple Music.

En effet, via les NFT les artistes pourraient, à terme, être en mesure de distribuer leur musique directement aux auditeurs, faisant fi des plateformes de contenus, qui perdraient ainsi leurs prérogatives, tout en étant rémunérés en temps réel en fonction du nombre d’écoutes. Un « monde idéal » qui fait néanmoins, à l’instant T, encore office de mirage.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Samir Hamladji
Rédacteur et reporter - Journaliste pour plusieurs grands médias tels que LesEchos ou Challenges, Samir a été en charge de la rubrique Finance chez Forbes de 2016 à 2019. Il s'intéresse depuis plusieurs années à l'écosystème des crypto-monnaies et de la blockchain.