Levées de fonds et AquisitionsNews

La blockchain Peaq lève 6M$ pour son projet « Economy of Things »

Peaq
Peaq

Peaq, une startup qui permet de créer des applications décentralisées pour les voitures et les robots, annonce un tour de financement de 6 millions de dollars.

 

Avec son réseau blockchain, Peaq veut alimenter une « économie des objets » – Economy of Things (EoT) en anglais. Et pour cela, la jeune pousse basée à Berlin se donne les moyens de ses ambitions avec une levée de fonds de 6 millions de dollars.

Dirigé par Fundamental Labs, HashKey, Delta VC et GSR, le tour de table a également attiré Wami Capital, Ceras Ventures, Masterventures, Cypher Capital ou encore Moonrock Capital.

Peak offre la possibilité de créer et de gérer des applications décentralisées pour les voitures, avec des fonctionnalités de partage, de recharge et de stationnement, mais aussi pour les robots et d’autres appareils.

Les DApps développées sur Peaq « adhèrent aux modèles incitatifs Web3, et non à la Big Tech », selon la startup, qui explique que son réseau blockchain vise à « résoudre les défis sociétaux et économiques associés à l’automatisation des tâches liées aux machines ».

Alors que l’infrastructure de la prochaine itération de l’Internet des objets s’épanouit et que les avantages de la technologie blockchain dans la vie quotidienne deviennent plus clairs, le besoin d’un réseau centré sur la machine devient de plus en plus évident,” a commenté Eric Yang, associé directeur chez Fundamental Labs, dans un communiqué de presse.

Pour Peaq, Economy of Things (EoT) est ainsi un nouveau concept résultant de la fusion entre l’Internet des objets (IdO) et la technologie des registres distribués.

L’entreprise allemande utilisera ce nouveau financement pour gonfler ses effectifs et accélérer le développement de son réseau avec le lancement de nouveaux services.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020.