NewsReglementation

US : le Trésor sanctionne le mélangeur crypto Tornado Cash

mixeur crypto
Crédit : Shutterstock

Le Département du Trésor a sanctionné le célèbre mixeur Tornado Cash. Selon l’organisme américain, l’outil a permis de blanchir plus de 7 milliards de dollars en crypto-monnaies depuis sa création.

 

Lundi, l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) du département du Trésor des États-Unis a annoncé imposer des sanctions financières à l’encontre du mélangeur de pièces numériques Tornado Cash.

Aujourd’hui, le Trésor sanctionne Tornado Cash, un mélangeur de devises virtuelles qui blanchit le produit des cybercrimes, y compris ceux commis contre des victimes aux États-Unis”, a déclaré le sous-secrétaire au Trésor pour le terrorisme et le renseignement financier, Brian E. Nelson, dans un communiqué officiel.

L’OFAC estime que Tornado Cash a permis de blanchir plus de 7 milliards de dollars en crypto depuis son lancement en 2019, dont notamment 455 millions de dollars dérobés par le groupe de pirates nord-coréens Lazarus.

L’organisme de contrôle financier indique en outre que le mélangeur a également été utilisé pour blanchir les fonds liés aux récents hacks du pont Horizon d’Harmony et du réseau Nomad.

Suite à la mise en place des sanctions, Center, l’entité derrière le stablecoin USD Coin, a mis sur liste noire les adresses de portefeuille contrôlées par Tornado Cash, gelant l’équivalent d’environ 75 000 dollars en USDC.

Pour rappel, un mélangeur ou mixeur de crypto-monnaies permet, comme son nom l’indique, de mélanger des transactions afin d’offrir plus de confidentialité à ses utilisateurs. Ces outils sont utilisés par des entités légitimes mais aussi par des cybercriminels pour obscurcir la provenance de fonds volés.

Selon Chainalysis, la valeur reçue par les mélangeurs crypto a drastiquement augmenté depuis 2020. Le spécialiste de l’analyse blockchains estime néanmoins que ces services pourraient bientôt devenir « obsolètes ».

Plus tôt cette année, l’OFAC imposait des sanctions à Blender.io, un autre populaire mixeur de tokens. Les États-Unis ne sont pas les seuls à surveiller ce type d’outils. Récemment, les autorités britanniques appelaient à leur réglementation.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr