DeFiNews

Aave suspend les marchés de prêts pour 17 tokens sur Ethereum

Crédit : Shutterstock

Suite à un vote, Aave V2 ETH a temporairement gelé les marchés de prêts pour 17 jetons, dont 5 stablecoins. Un exploit entraînait récemment une créance irrécouvrable de 1,6 million de dollars pour le protocole DeFi.

 

Aave vient de suspendre, pour une durée indéterminée, les marchés de prêts pour YFI, CRV, ZRX, MANA, 1INCH, BAT, sUSD, ENJ, GUSD, AMPL, RAI, USDP, LUSD, xSUSHI, DPI, renFIL et MKR sur sa V2 Ethereum.

Étant donné que la situation de marché de ces actifs est actuellement volatile, par excès de prudence, nous recommandons de geler temporairement les marchés suivants”, pouvait-on lire dans une proposition, approuvée à 100% ce week-end par la communauté.

Aave, qui lançait sa V3 au printemps dernier, est un protocole de référence dans la finance décentralisée. Il permet de prêter et d’emprunter des actifs numériques. Désormais, les utilisateurs ne pourront plus déposer ou contracter des prêts avec les jetons susmentionnés.

La décision de geler les marchés de prêts sur sa V2 intervient alors que le protocole DeFi a récemment subi un « exploit », qui s’est soldé par un échec pour « l’attaquant » mais a néanmoins entrainé une créance irrécouvrable de 1,6 million de dollars pour Aave.

« Un important emprunt de CRV qui s’était accumulé a été en grande partie compensé par le processus de liquidation du protocole. Cependant, la position n’a pas été entièrement couverte et il reste 2,64 millions de CRV ( ≈ 1,6 million de dollars à la valeur actuelle) », expliquait Aave mardi dernier.

Plus tôt ce mois-ci, Avraham Eisenbergun « attaquant » connu dans l’écosystème que l’on peut davantage qualifier de « trader malintentionné » car ses actions ne s’apparentent pas un hack mais à de la manipulation de marché – a ainsi réalisé diverses opérations afin de générer des bénéfices. Sa stratégie n’a cependant pas fonctionné cette fois-ci et le trader a de son côté perdu des millions de dollars.

« Dans les prochains jours, nous pensons que la communauté Aave et ses contributeurs lanceront une discussion en réponse à cet incident », avait alors fait savoir Aave, qui se voulait rassurant quant à la créance créée par Eisenberg.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr