BanqueNews

Le suisse Julius Bär voit beaucoup de potentiel dans la crypto

Julius Baer
Crédit : Shutterstock

Julius Baer (Bär) veut aider ses clients fortunés à naviguer sur le marché crypto. Malgré le récent ralentissement, le gestionnaire de patrimoine estime que les actifs numériques ont un important potentiel de croissance.

 

Le premier groupe suisse de wealth management travaille sur le développement de services axés sur la blockchain, les actifs numériques et la finance décentralisée (DeFi) pour ses clients et prévoit de proposer de la recherche et du conseil en investissement, rapporte Bloomberg, qui précise que la banque planche aussi sur la conception de sa propre plateforme.

Julius Baer, qui veut se placer à l’intersection entre les actifs numériques et le « monde du fiat », pense que le dernier crash sur le marché crypto est un moment potentiellement déterminant pour cette classe d’actifs.

Il se pourrait bien qu’en ce moment même nous assistions à un moment d’éclatement de la bulle de l’industrie de la crypto, et nous savons tous ce qui s’est passé après l’éclatement de la bulle Internet il y a 30 ans. Cela a ouvert la voie à l’émergence d’un nouveau secteur qui a effectivement transformé nos vies ; Je pense que les actifs numériques et la finance décentralisée ont le même potentiel,” a déclaré le patron de Julius Baer, Philipp Rickenbacher.

Julius Baer lorgne sur les crypto-monnaies depuis plusieurs années. Plus tôt en 2019, le gestionnaire basé à Zurich depuis 1890 avait investi dans Seba Bank, une banque suisse crypto-friendly. Son investissement dans Seba lui a notamment permis de référer ses clients cherchant à s’exposer aux actifs numériques comme Bitcoin sans avoir à disposer de sa propre infrastructure.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020.