MétaverseNews

La Barbade s’associe à Decentraland pour créer un métaverse

Crédit : Shutterstock

Le gouvernement barbadien a signé un accord avec la société Decentraland afin de développer des « ambassades virtuelles ».

 

Le ministère barbadien des affaires étrangères a annoncé un partenariat avec le spécialiste de la crypto et du métaverse Decentraland, rapporte Coindesk.

A travers cette collaboration, l’État indépendant du Commonwealth britannique souhaite créer des ambassades et consulats dans le métaverse.

L’annonce intervient alors que de nombreuses firmes, dont le géant Facebook, maintenant Meta, ont commencé à pivoter vers le web 3.0 et les mondes virtuels.

Situé dans la partie est de la mer des Caraïbes, le micro-état insulaire compte aussi s’associer à d’autres entreprises spécialisées dans le métaverse, dont Somnium Space et SuperWorld.

A terme, la Barbade aimerait offrir des services comme des « e-visas » et proposer un « téléporteur » afin de permettre aux utilisateurs de pouvoir se déplacer entre ces différents nouveaux lieux virtuels.

Selon Gabriel Abed, ambassadeur de la Barbade aux Émirats Arabes Unis et PDG-fondateur de Bitt, cette décision est une « opportunité diplomatique unique ».

C’est un moyen pour la Barbade d’étendre ses missions diplomatiques au-delà des 18 pays actuels avec plus de 190 pays à travers le monde,” a-t-il ajouté.

La Barbade, comme beaucoup de pays des Caraïbes, encourage le développement des actifs numériques et de la technologie blockchain depuis plusieurs années. Sa banque centrale travaille aujourd’hui à la mise en place d’une CBDC liée au dollar barbadien.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Facebook et maintenant Telegram pour ne rien manquer

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr