GamingMarchésNews

La blockchain Play2Earn Oasys liste son token OAS

Oasys Oasis
Crédit : Shutterstock

OAS, le token natif d’Oasys, une blockchain axée gaming Web3 qui compte Sega et Ubisoft en tant que validateur, a fait son entrée sur plusieurs crypto-bourses.

 

Le réseau principal (mainnet) de la blockchain Oasys, dont le lancement démarrait au mois d’octobre, est désormais pleinement fonctionnel. La pièce numérique du projet, OAS, est quant à elle maintenant échangeable sur divers exchanges à l’instar de Bybit, Huobi, Gate.io ou encore OKX.

« Développée par des joueurs pour des joueurs », Oasys ambitionne de démocratiser le Play2Earn. La blockchain, basée sur le consensus Proof-of-stake et compatible avec la machine virtuelle Ethereum, compte parmi ses validateurs de grandes sociétés spécialisées comme Sega, Ubisoft et Square Enyx, qui rejoignait dernièrement le réseau.

Nous sommes ravis d’avoir mené à bien le processus de lancement du Mainnet et d’avoir notre jeton natif, OAS, répertorié sur cinq CEX de premier plan”, a déclaré Daiki Moriyama, le directeur d’Oasys.

Dans un communiqué, l’entreprise fondée début 2022 à Singapour indique que les jetons OAS peuvent être stakés auprès des validateurs via sa plateforme Oasys Hub.

oasys cours

Cours du Oasys (OAS) – source : Gate.io

Le cours du token, qui a brièvement dépassé les 0,09$ sur Gate.io lors de ses débuts ce matin, évolue actuellement autour de 0,06$.

Cet été, Oasys collectait 20 millions de dollars auprès d’une vingtaine d’investisseurs de l’écosystème dont Jump Crypto, Fenbushi Capital, Crypto.com et Amber Group.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr