DeFiNews

Le cofondateur de QuadrigaCX à l’origine du projet DeFi Wonderland

Une enquête a démontré que le protocole DeFi Wonderland a été colancé par Michael Patryn, le cofondateur du tristement célèbre exchange QuadrigaCX. Avec plusieurs condamnations à son actif, Patryn a par la suite été évincé du projet. Le token TIME a perdu près de 40% de sa valeur depuis la révélation.

 

Fin 2018, Gerald Cotten, le cofondateur de la crypto-bourse canadienne QuadrigaCX, décédait lors d’un voyage en Inde, emportant dans sa tombe les codes secrets permettant d’accéder à près de 200 millions de dollars en pièces numériques appartenant à ses clients.

L’année dernière, le second cofondateur de la plateforme d’échange, Michael Patryn, a secrètement relancé un projet crypto. Il s’agit d’un protocole de finance décentralisée construit sur la blockchain Avalanche et baptisé Wonderland.

Si Wonderland a connu une forte croissance depuis son lancement en septembre dernier, de récentes révélations sur Twitter ont récemment fait tanguer le projet.

Jeudi, sur le réseau social, un spécialiste du secteur, Zachxbt, a affirmé que le responsable de trésorerie de Wonderland, connu sous le pseudo 0xSifu, était en réalité Michael Patryn. Suite à l’annonce, provoquant un véritable tollé, le cours du token TIME de Wonderland a perdu près de 40% de sa valeur en moins de 24 heures.

Daniele Sestagalli, le second cofondateur de Wonderland -qui gère aussi d’autres projets DeFi notables et connaissait depuis un certain temps la véritable identité de 0xSifu -, a rapidement pris des dispositions et annoncé que Patryn se retirait du projet. Un vote au sein de la communauté permettra prochainement de confirmer ou annuler son évincement.

Bloomberg rapporte que Patryn a purgé une peine de 18 mois de prison dans les années 2000 pour une histoire de fraude à la carte bancaire. Il a également été impliqué dans une affaire de fraude informatique et des cambriolages. Aucune charge n’a toutefois été retenue contre lui dans le cadre de l’affaire QuadrigaCX.

Personnellement, j’essaie d’éviter de juger les gens pour ce qu’ils ont fait dans le passé. J’ai essayé de m’en tenir à l’expérience que j’avais avec lui, et nous avons passé de très nombreux mois à travailler ensemble, à parler tous les jours et à construire des choses ensemble,” s’est justifié Sestagalli.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Google, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr