NewsNFT

Halliday lève 6M$ pour faciliter l’accès aux NFT gaming

Credit : Shutterstock

La startup Halliday, qui permet d’acquérir des NFT à crédit dans les jeux vidéo et métaverses, vient de boucler un tour de financement de 6 millions de dollars dirigé par a16z.

 

« Achetez maintenant, payez plus tard », c’est le type de service développé par Halliday pour l’acquisition de jetons non fongibles dans les jeux vidéo et autres métaverses.

La jeune pousse ambitionne ainsi de rendre la propriété NFT plus accessible pour les gamers et les utilisateurs de mondes virtuels en leur offrant la possibilité de payer leur NFT au fil du temps et d’en disposer immédiatement.

Et sa solution – en cours de développement – a déjà séduit le fonds américain Andreessen Horowitz (a16z), à la manœuvre de sa levée de fonds de 6 millions de dollars annoncée jeudi.

Parmi les autres participants au tour de table, on compte également Hashed, a_capital, SV Angel ou encore Immersion Partners. Halliday utilisera ce nouveau financement pour recruter et accélérer le développement de son service.

Pour les joueurs qui veulent un avatar virtuel pour découvrir un nouveau jeu, un skin distinctif pour s’exprimer ou avoir une épée épique pour battre le boss final, Halliday les responsabilise en rendant la propriété des NFT de jeu plus accessible […] Et la meilleure partie ? Les utilisateurs peuvent directement commencer à jouer avec leur NFT,” clame la startup dans un communiqué.

Halliday lancera prochainement son service en bêta avec une première intégration dans le jeu blockchain League of Kingdoms.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020.