BlockchainLevées de fonds et AquisitionsNewsNFT

Kygo, a16z et Coinbase investissent dans la startup NFT Royal

Crédit : Shutterstock

Royal, une entreprise spécialisée dans les NFT et les droits musicaux, vient de boucler un tour de financement de série A de 55 millions de dollars.

 

Dirigée par Andreessen Horowitz, la levée de fonds de Royal a attiré plusieurs sociétés de capital risque dont Coinbase Ventures, Founders Fund et Paradigm. On compte aussi la participation d’une dizaine d’artistes tels que Nas, Kygo, The Chainsmokers ou encore Disclosure.

Fondée au début de l’année, Royal développe une plateforme permettant « d’investir sur des artistes » grâce à la technologie NFT.

Avec Royal, tout le monde peut posséder un morceau de sa musique préférée. Royal rend la propriété des redevances musicales accessible au grand public, permettant à quiconque d’acheter des tokens représentant leurs chansons préférées et de partager les redevances,” explique l’entreprise.

Récemment, via sa plateforme, le DJ et producteur de musique électronique 3LAU, qui n’est autre que le cofondateur de la startup, a distribué 333 actifs numériques, sous forme de NFT, représentant la moitié de la propriété de son dernier single.

Le populaire groupe The Chainsmokers, que l’on compte parmi les soutiens à l’entreprise, a déclaré que la blockchain avait le pouvoir de « transformer la propriété de la musique de la même manière qu’Internet a transformé la façon dont la musique est consommée ».

La jeune pousse basée au Texas avait déjà collecté des fonds auprès des sociétés américaines Paradigm et Founders Fund en août dernier.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Facebook et maintenant Telegram pour ne rien manquer

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr