Hack, Fraude et ScamNewsNFT

Magic Eden échappe au hack de NFT, pas aux images indésirables

Magic Eden
Crédit : Magic Eden

Des images sans lien avec des NFT, y compris pornographiques, sont apparues sur Magic Eden, la principale marketplace sur Solana. Un incident dû au prestataire de cache et non à un piratage.

 

La première place de marché de jetons non fongibles sur Solana – présente aussi sur Polygon et Ethereum – aurait-elle été victime d’une cyberattaque ? C’est ce qu’ont pu penser des visiteurs en voyant apparaître de curieuses images sur le site.

Des photos tirées de séries télé comme The Big Bang Theory, mais aussi des contenus pour adulte, se sont affichés sur la marketplace pendant plusieurs jours. Celles-ci se substituaient ainsi aux prévisualisations de NFT.

Une attaque par rebond, mais non ciblée

Magic Eden s’est cependant exprimé sur les réseaux sociaux pour expliquer cette situation et ainsi calmer les inquiétudes. Non, la marketplace de jetons n’a pas été victime d’une intrusion dans ses systèmes.

L’entreprise justifie ce couac visuel par la compromission d’un service tiers. C’est le fournisseur du cache image de la place de marché de NFT qui est en effet en cause. L’apparition de ces images n’avait pas manqué de déclencher des réactions sur Twitter.

« Vos NFT sont en sécurité et Magic Eden n’a pas été piraté », réagit la marketplace sur le réseau social. Pour chasser ces contenus erronés, voire réservés à un public averti, un reset du cache est nécessaire.

Malheureusement, vous avez peut-être vu des images peu recommandables. Assurez-vous d’effectuer un rafraîchissement complet de votre navigateur pour corriger cela”, préconise ainsi Magic Eden.

L’incident sur le service tiers de cache a affecté le site à partir de lundi 3 janvier, témoignent les premiers tweets diffusés. Interrogé par Decrypt, Magic Eden déclare avoir pris connaissance des faits mardi, avant d’y remédier dans l’heure qui a suivi.

D’après le porte-parole de la marketplace NFT, celle-ci n’aurait sans doute pas été visée spécifiquement au travers du piratage de son fournisseur de cache, dont le nom n’a pas été communiqué pour raison de sécurité.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien. Contact : christophe@coins.fr