MétaverseNews

Métaverse : Decentraland accueille un mariage et ses 2000 invités

Crédit : Decentraland

Deux Américains se sont mariés dans le monde virtuel de Decentraland. Tout ne s’est toutefois pas passé comme prévu. Retour sur ce « méta-mariage ».

 

Début février, Ryan et Candice, deux citoyens américains habitant en Arizona, se sont dits oui dans le métaverse de Decentraland, l’un des mondes virtuels les plus en vogue aujourd’hui.

Le mariage, qui a attiré plus de 2000 participants, a été organisé par le cabinet Rose Law Group, qui a fourni un terrain sur Decentraland et un contrat prénuptial enregistré dans la blockchain en tant que jetons non fongibles (NFT). On apprend en outre qu’un avocat de la Cour suprême était présent à l’événement.

Contrairement au monde réel, le métaverse n’est pas limité par des contraintes physiques qui restreignent votre mariage parfait. Ce n’est que dans le métaverse que votre mariage de rêve le plus fou et le plus imaginatif peut devenir réalité,” affirme Decentraland dans un communiqué.

Toutefois des bugs sont venus perturber le rêve des deux tourtereaux qui se sont rencontrés sur le site de rencontre Match des années auparavant. CoinTelegraph signale que le métaverse a eu du mal à gérer l’afflux important d’invités et que certains participants ne voyaient même pas le marié. Le mariage se serait terminé via un flux en direct sur Instagram.

Ce n’est pas la première fois qu’une cérémonie de ce type a lieu. A l’automne dernier, un autre couple s’est uni dans un monde virtuel.

Selon BusinessInsider, les mariages organisés dans des métaverses ne sont pas juridiquement reconnus. Les couples qui souhaitent sceller leur union dans un monde virtuel doivent ainsi l’associer à une cérémonie bien réelle.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Google, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr