FranceNews

Prison ferme pour 2 hommes qui envoyaient des cryptos à des djihadistes

Jugement tribunal
Crédit : Shutterstock

Reconnus coupables d’association de malfaiteurs et de financement du terrorisme, deux hommes ont été condamnés à plusieurs années de prison ferme vendredi à Paris. Ils envoyaient des crypto-monnaies au groupe HTS, l’ex-branche syrienne d’Al-Qaïda.

 

Vendredi, Abderrahman Cheikh, un Franco-marocain de 23 ans, et Sami Allem, un Franco-algérien de 26 ans, ont écopé respectivement de deux et trois ans de prison ferme pour « association de malfaiteurs » et « financement du terrorisme », rapporte le Figaro. Ils risquaient jusqu’à dix années d’emprisonnement.

Le premier, en détention provisoire depuis deux ans, est retourné en prison à la sortie du procès. Le second effectuera sa peine à domicile sous surveillance électronique.

Sami Allem et Abderrahman Cheikh ne se connaissaient pas mais étaient poursuivis pour la même chose, à savoir : avoir envoyé des « coupons de cryptomonnaies » et ouvert des comptes en ligne pour des membres du groupe Hayat Tahrir al-Cham (HTS), l’ex-branche syrienne d’Al-Qaïda qui domine la région d’Idleb.

Les deux hommes convertissaient les fonds de sympathisants en Europe en cryptomonnaie et envoyaient ensuite les pièces numériques aux djihadistes. Ils ont ainsi fait transiter l’équivalent de 280 000 euros entre 2018 et 2020, d’après le tribunal. En outre, ils partageaient et valorisaient des contenus de « propagande djihadiste » sur les réseaux sociaux.

Tous deux ont reconnu les faits et déclaré qu’ils ne pensaient pas agir pour des « combattants » mais plutôt dans l’optique « d’aider une cause (…) le peuple syrien ».

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr