MarchésNews

Repli des produits BTC mais les flux augmentent sur XRP et ETH : Coinshares

Crédit : Shutterstock

Selon CoinShares, les produits d’investissement crypto ont enregistré des sorties marginales la semaine dernière après 1 mois d’entrées consécutives.

 

Ce lundi, le gestionnaire CoinShares a déclaré que les produits d’investissements crypto, incluant Grayscale, 21Shares ou encore Bitwise, avaient enregistré des sorties totalisant environ 6,5 millions de dollars la semaine passée.

Depuis 4 semaines, les produits crypto avaient généré des flux positifs après une longue période de sorties de 9 semaines consécutives.

13 millions de dollars ont quitté les produits sur Bitcoin, tandis que 6,6 millions de dollars sont entrés sur les produits sur Ethereum la semaine dernière, selon CoinShares.

Ethereum a dominé le classement, enregistrant des entrées de 6,6 millions de dollars, suggérant que le sentiment, qui a été médiocre cette année, commence lentement à se redresser », a écrit James Butterfill, directeur de la recherche chez CoinShares.

Le volume de transactions était inférieur à la moyenne hebdomadaire de l’année à 1,2 milliard de dollars et le sentiment négatif ‘mineur’ était majoritairement concentré sur le marché nord-américain.

Les produits sur XRP, dont le cours et le volume d’échange se sont envolés plus tôt ce mois-ci suite à la décision du juge dans le cadre du projet opposant Ripple et la SEC, ont quant à eux enregistré des entrées totalisant 2,6 millions de dollars la semaine dernière.

XRP, à la fois avant et après la conclusion du récent procès de la SEC, a enregistré des entrées totalisant 6,8 millions de dollars au cours des 11 dernières semaines, ce qui représente 8 % de l’AuM. Cela implique que les investisseurs sont de plus en plus confiants dans les perspectives du XRP », a indiqué Butterfill.


Les produits sur SOL et MATIC ont pour leur part enregistré des entrées totalisant respectivement 1,1 million de dollars et 700 000 dollars.

Pour suivre l’actu Crypto et Web3, retrouvez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram