EchangeurMarchésNews

Des résultats trimestriels décevants pour Coinbase au T1 2022

Crédit : Shutterstock

Coinbase, coté à Wall Street, a publié des résultats trimestriels décevants entrainant un plongeon de son action de 26,4% sur la seule séance de mercredi.

 

Coinbase continue de décevoir les marchés et poursuit son chemin de croix. Prédestiné à « rouler sur Wall Street », il y a un an, lors de son entrée dans le « saint des saints » des bourses mondiales avec un prix de référence de 250 dollars, le titre Coinbase a clôturé la séance de mercredi à 53,72 dollars. Un parcours erratique qui a atteint son paroxysme ce mercredi où l’action du célèbre exchange a plongé de 26,4% dans la foulée de résultats trimestriels en deçà du consensus. Dans le détail, Coinbase a fait état d’un chiffre d’affaires, au premier trimestre, de 1,17 milliard de dollars (contre 1,6 milliard l’an passé à pareille époque) là où le marché attendait 1,48 milliard sur la période.

En outre, le volume total des transactions a baissé à 309 milliards de dollars contre 335 milliards l’année dernière tandis que le nombre d’utilisateurs mensuels actifs a également décroché, passant de 11,4 millions à 9,2 millions. Une véritable bérézina. Toutefois, en dépit de ses résultats, Coinbase a visiblement pris le parti de la méthode Coué. Et tenter de rassurer les investisseurs, arguant que son action doit être considérée comme un investissement à long terme en raison de la nature volatile et des brusques mouvements de prix des crypto-monnaies.

« Nous pensons que ces conditions de marché ne sont pas permanentes et nous restons concentrés sur le long terme », a fait savoir la société dans une lettre aux actionnaires accompagnant la publication de ses résultats. De plus, l’augmentation des dépenses a également contribué à faire baisser les résultats de l’entreprise.

Les dépenses d’exploitation globales se sont ainsi élevées à 1,72 milliard de dollars, soit un montant supérieur aux revenus engendrés par l’exchange, ce qui constitue une première depuis que la société est tenue de rendre compte publiquement de ses résultats financiers.

Dans le même temps, un passage du rapport trimestriel de l’exchange stipulant que les cryptomonnaies détenues par Coinbase « pourraient être considérées comme des biens relevant de la procédure de faillite » a provoqué la panique chez certains clients Coinbase sur les réseaux sociaux.

Une communication qui a enjoint la communauté Coinbase à demander des comptes, enjoignant Brian Armstrong, patron de la crypto-bourse, à prendre la parole sur Twitter. Dans un « long thread », ce dernier a tenu à rassurer son monde avec plus ou moins de réussite. « Vos fonds sont en sécurité chez Coinbase, comme ils l’ont toujours été ». Une première mise au point ne souffrant, a priori, d’aucune contestation.

Mais la suite de son argumentaire s’avère quelque peu décousu, ajoutant davantage de flou que de clarté. Si Brian Armstrong écrit noir sur blanc qu’il n’y a aucun risque pour que Coinbase fasse faillite, il ajoute, quelques tweets plus loin, « qu’il est possible, bien que peu probable, qu’un tribunal décide de considérer les actifs des clients comme faisant partie de l’entreprise dans le cadre d’une procédure de faillite ». Pas de quoi définitivement rassurer ses clients alors que le marché des crypto-actifs continuait de dévisser dangereusement ce jeudi.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Samir Hamladji
Rédacteur et reporter - Journaliste pour plusieurs grands médias tels que LesEchos ou Challenges, Samir a été en charge de la rubrique Finance chez Forbes de 2016 à 2019. Il s'intéresse depuis plusieurs années à l'écosystème des crypto-monnaies et de la blockchain.