DeFiNews

Uniswap prélève désormais des frais de swap ou « Interface Fee »

Uniswap labs
Crédit : Shutterstock

Pour la première fois, et uniquement pour certaines transactions, Uniswap Labs ponctionnera des frais, Interface Fee, sur les swaps entre différents tokens. Motif invoqué : financer durablement ses activités.

 

Protocole DeFi de référence, Uniswap ajoute des frais supplémentaires. Ceux-ci sont effectifs à compter d’aujourd’hui 17 octobre. L’annonce a été faite hier sur X (ex-Twitter) par son créateur, Hayden Adams.

Ces frais, baptisés Interface Fee, se distinguent de ceux déjà appliqués sur le protocole Uniswap. Leur finalité est elle aussi différente. Cette rémunération vise à financer les opérations d’Uniswap Labs, qui développe le protocole.

Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Vous allez recevoir un e-mail pour confirmer votre inscription (Si vous ne recevez pas d'e-mail, vérifiez dans votre courrier indésirable)

Un condensé de l'actualité Crypto et Web3
livré chaque samedi dans votre boite mail:

0,15% pour garantir des activités durables

Nous prélèverons des frais d’échange de 0,15 % – une première dans l’histoire de Labs – sur certains jetons dans notre application web et notre portefeuille”, fait donc savoir Hayden Adams.

Les nouveaux frais de swaping s’appliquent donc dans des conditions spécifiques et sur un nombre restreint de jetons, à savoir ETH, USDC, WETH, USDT, DAI, WBTC, agEUR, GUSD, LUSD, EUROC et XSGD.

Les tokens listés sont en effet soumis à des frais uniquement lorsqu’ils sont échangés via les interfaces d’Uniswap Labs sur le réseau principal et les L2 pris en charge.

Autre condition : les jetons en entrée et en sortie doivent tous deux figurer sur la liste.

0,15% contre 1% en moyenne dans la DeFi

L’entreprise précise enfin que les échanges entre stablecoins ne sont pas concernés, tout comme les transactions entre WETH et ETH.

Cette redevance d’interface est l’une des plus basses de l’industrie et nous permet de continuer à faire de la recherche, développer, construire, livrer, améliorer et étendre la crypto et la DeFi”, écrit Hayden Adams.

Et afin de justifier encore un peu plus ce coût supplémentaire pour les utilisateurs, le fondateur d’Uniswap rappelle les multiples développements réalisés en 2023 sur le protocole.

Parmi ceux-ci, des versions iOS et Android du wallet, UniswapX ou encore des améliorations « majeures » de l’application web. Mais Uniswap Labs doit sans doute aussi se préparer à un coût réglementaire accru.

  Pour suivre facilement l’actu Crypto et Web3, retrouvez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Google, Facebook et Telegram

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien. Contact : christophe@coins.fr