NewsNFT

Youtube, dernier géant du web à se pencher sur les NFT

Crédit : Shutterstock

La patronne de Youtube, Susan Wojcicki, a révélé que la plateforme de vidéo songeait à développer des fonctionnalités NFT pour ses créateurs. Sa déclaration intervient alors que d’autres géants du web comme Meta et Twitter ont récemment fait des annonces à ce sujet.

 

Dans une lettre à destination des talents de la plateforme et lue par Bloomberg, la PDG de Youtube a révélé que son entreprise explorait actuellement des « fonctionnalités NFT » pour les créateurs de vidéo.

Susan Wojcicki a également déclaré que « Youtube se tournait vers le web 3.0 », soit la supposée nouvelle version d’internet, incluant métaverses et crypto-actifs.

« Nous nous concentrons toujours sur l’expansion de l’écosystème YouTube pour aider les créateurs à tirer parti des technologies émergentes, y compris des choses comme les NFT, tout en continuant à renforcer et à améliorer les expériences que les créateurs et les fans ont sur YouTube », a-t-elle écrit.

La semaine dernière, le président du commerce chez Google – propriétaire de Youtube -, annonçait quant à lui que la crypto était une chose à laquelle la firme de Mountain View accordait « beaucoup d’attention ».

« Au fur et à mesure que la demande des utilisateurs et des commerçants évolue, nous évoluerons avec elle », avait-il souligné.

Plusieurs géants du web ont récemment plongé dans l’écosystème NFT. Le réseau social Twitter offre la possibilité d’utiliser un NFT en tant que photo de profil depuis maintenant quelques jours alors que, de son côté, Meta développe une fonctionnalité similaire, voire plus poussée.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Google, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr