EchangeurNewsNFT

Apple retire Coinbase Wallet de l’App Store

Crédit : Shutterstock

Le firme de Cupertino impose sa loi à Coinbase. La dernière version de son wallet permet de réaliser des transactions sur les NFT. Pour Apple, pas question d’autoriser ces opérations sans prélever 30% de frais.

 

Le géant américain producteur de l’iPhone et de ses services, dont l’App Store, est engagé dans un bras de fer avec la Commission européenne. Celle-ci le soupçonne d’abus de position dominante.

Apple n’infléchit cependant pas sa politique. Toute application disponible sur l’App Store doit lui verser 30% des ventes réalisées in-app. Cela vaut également pour Coinbase et la dernière version de son wallet.

Des frais de gaz payés via l’In-App d’Apple

L’exchange, victime de la politique de la firme de Cupertino, a vu son application mobile pour iOS être retirée de l’App Store. En cause, une des fonctionnalités du logiciel. Le wallet autorise les transactions NFT.

Ces opérations impliquent le paiement de frais de gaz, une particularité de la blockchain. Apple considère donc qu’une commission de 30% devrait être prélevée sur ces frais pour alimenter ses revenus.

L’affirmation d’Apple est que les frais de gaz nécessaires pour envoyer des NFT doivent être payés par le biais de leur système d’achat In-App, afin qu’ils puissent collecter 30% des gaz fees”, indique Coinbase sur Twitter.

Pour l’exchange américain, les solutions sont réduites. Coinbase ne pourra retrouver l’App Store qu’à condition de retirer la fonctionnalité incriminée. Un sérieux handicap pour l’entreprise dont le développement lui est ainsi dicté par un tiers.

Apple veut 30% sur les transactions blockchain

Autre alternative aussi peu réjouissante existe, en théorie : l’implémentation d’une interface Web3 dans iOS afin d’autoriser Apple à prélever sa commission sur les transactions Blockchain. Une telle fonction n’existe pas à ce jour sur la plateforme mobile.

De plus, souligne Coinbase, « Cela revient pour Apple à essayer de prendre une part des frais pour chaque email envoyé sur les protocoles Internet ouverts » Or, ajoute l’éditeur, un tel scénario n’est pas envisageable.

Pour quiconque comprend le fonctionnement des NFT et des blockchains, cela n’est clairement pas possible […] Le système propriétaire d’Apple pour les achats In-App ne prend pas en charge la crypto, donc nous ne pourrions pas nous conformer même si nous essayions.”

L’éditeur prévient les détenteurs de NFT sur des wallets iPhone : leurs transactions vont se complexifier compte tenu de la politique du géant des smartphones. Voilà qui ne devrait pas atténuer les critiques à son égard et les accusations d’abus de position dominante.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien. Contact : christophe@coins.fr