Levées de fonds et AquisitionsNews

BlockFi expérimente le refroidissement des investisseurs

BlockFi
Crédit : Shutterstock

BlockFi aurait été contraint de réviser sa valorisation à la baisse pour boucler son nouveau tour de table. Une décélération du capital-risque se confirmerait.

 

Si plus de 20 milliards de dollars de capitaux ont déjà été levés par l’industrie crypto en 2022, le marché reste cependant moins favorable qu’un an auparavant. Plusieurs signaux traduisent ainsi un ralentissement de l’activité du capital-risque.

Le spécialiste des comptes rémunérés et des prêts crypto, BlockFi, pourrait en témoigner. Selon TheBlock, l’entreprise réalise actuellement une nouvelle levée de fonds. L’opération serait pratiquement achevée.

Valorisation en baisse pour BlockFi

Le montant de ce tour de table n’est pas précisé. Il serait mené par Bain Capital Ventures, avec la participation de DST et Valar. Surtout, selon trois sources distinctes, BlockFi aurait dû faire des concessions.

En effet, les fonds seront levés à une valorisation inférieure à celle de la précédente série. Un an plus tôt, BlockFi était valorisé plus de 5 milliards de dollars. Pour nos confrères, ce revers en termes de valorisation traduit un mouvement général sur le marché du capital-risque.

Les conditions actuelles, marquées par une crainte accrue d’émergence d’un nouvel hiver crypto, ne devraient pas favoriser l’apparition de nouvelles licornes. En 2021, elles ont été nombreuses à atteindre ce statut.

L’année dernière a été une période phare pour l’investissement dans les entreprises avec plus de 30 milliards de dollars investis dans les crypto-startups. Le coup de frein est sensible ces dernières semaines.

Le pic des levées de fonds auprès des VC est passé et l’activité de ces investisseurs pourrait reculer de 50%, prévient Morgan Stanley. Les sonnettes d’alarme se multiplient aux US avec entre autres Sequoia Capital, Gradient Ventures et Y Combinator, signalait plus tôt encore Zoe Mohl de Newfund.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien.