EchangeurNewsReglementation

Le CEO de Binance propose de former une association pour le secteur crypto

Changpeng Zhao Binance
Changpeng Zhao, PDG-fondateur de Binance - Coins.fr ©

Afin de constituer un point de contact unique pour les régulateurs, Changpeng Zhao souhaite réunir les principaux acteurs de l’industrie dans une association. Plusieurs autorités auraient encouragé CZ à conduire cette initiative.

 

Binance, un pompier pyromane ? Les internautes se montrent très partagés à l’égard du patron de l’exchange, Changpeng Zhao. CZ entend cependant occuper un rôle moteur dans la reconstruction.

La bourse de cryptomonnaies souhaite ainsi établir de nouveaux standards de transparence dans l’industrie afin de restaurer la confiance. CZ annonçait également un fonds d’urgence pour les entreprises touchées par l’effondrement de FTX.

Dialoguer avec régulateurs et législateurs

Mais cette catastrophe industrielle, peut-être accélérée par Binance, a aussi fait office de sonnette d’alarme pour les régulateurs. Et les conditions actuelles les encouragent sans conteste à durcir le ton.

Afin de maintenir le dialogue entre le marché et les autorités, mais aussi pour accompagner/maîtriser un renforcement réglementaire, Changpeng Zhao préconise la création d’une association représentative du secteur. Cette initiative lui a été demandée par plusieurs régulateurs, justifie-t-il.

CZ en a fait l’annonce à l’occasion d’un rendez-vous organisé sur Twitter Spaces, et qui réunissait 40 000 personnes. Son intention est de regrouper les principaux acteurs de la crypto pour collaborer avec les législateurs et régulateurs mondiaux.

L’association essaiera de maintenir le dialogue avec les régulateurs et aussi de maintenir les meilleures pratiques dans le secteur, notamment la preuve des réserves, la transparence”, déclare le CEO de la première bourse.

Binance, un acteur parmi d’autres seulement ?

Binance n’entend pas prendre le leadership de cette organisation, ajoute CZ, à qui on pourrait déjà reprocher d’avoir participé à la disparition de son premier rival et ainsi de vouloir imposer ses vues au marché.

Cette association représentative de la crypto pourrait également « agir comme un point de communication sur la politique, le leadership éclairé, en commentant les avantages et les inconvénients de certaines politiques », propose aussi le dirigeant.

Toutefois, pourquoi créer une nouvelle entité alors que plusieurs existent déjà, comme l’ADAN en France, qui compte plusieurs homologues européens. Aux États-Unis, la Blockchain Alliance réunit aussi des acteurs de référence de la crypto.

La solution pourrait alors consister à créer des ponts entre ces différentes organisations du secteur ou à former un bureau à l’international composé de leurs principaux représentants.

CZ essuie des critiques et présente des excuses

Une telle approche concertée garantirait peut-être un rôle neutre et équitable de Binance dans la conduite des intérêts de l’industrie crypto. CZ n’ignore pas que son image et celle de son entreprise sortent écornées de l’affaire FTX.

« Je m’excuse pour les remous que j’ai causés », concède le PDG sur Twitter, tout en estimant que « s’il y a un problème, plus tôt on le révèle, mieux c’est ». CZ promet d’agir avec mesure à l’avenir.

Nous essaierons de trouver un bon équilibre entre la dénonciation, la panique et la chute des prix, d’une part, et la construction d’une industrie saine et l’élimination des mauvais joueurs, d’autre part.”

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien. Contact : christophe@coins.fr