EchangeurNews

FTX doit plus de 3 milliards de dollars à ses plus gros créanciers

FTX token FTT
Crédit : Shutterstock

FTX doit 3,1 milliards de dollars à ses 50 plus gros créanciers. La crypto-bourse en faillite a lancé un « examen stratégique » de ses actifs visant à « maximiser la valeur recouvrable » pour les parties prenantes.

 

Alors que les créanciers de l’ex seconde plus importante plateforme d’échange de crypto-monnaies de la planète seraient plus d’un million, FTX a annoncé, samedi, que son entreprise, et une centaine de sociétés affiliées, avaient lancé un « examen stratégique » de leurs « actifs mondiaux » afin de « maximiser la valeur recouvrable pour les parties prenantes ».

Sur la base de notre examen de la semaine dernière, nous sommes ravis d’apprendre que de nombreuses filiales réglementées ou agréées de FTX, à l’intérieur et à l’extérieur des États-Unis, sont solvables […] Certaines de ces filiales – telles que LedgerX et Embed Clearing, par exemple – ne sont pas débitrices dans les affaires du chapitre 11. D’autres – telles que FTX Japan, Quoine, FTX Turkey, FTX EU, FTX Exchange FZE et Zubr Exchange – sont débitrices”, a indiqué John Ray, le nouveau PDG de la plateforme.

Dans le cadre de cette réorganisation, l’exchange travaille avec la banque d’investissement Perella Weinberg Partners.

Les réclamations des 50 plus grands créanciers de FTX, dont l’identité n’a pas été révélée, totalisent 3,1 milliards de dollars, dont 226 millions de dollars pour le plus important, selon un nouveau document judiciaire.

Pour le patron et liquidateur de l’exchange, le dossier FTX est le pire cas rencontré dans sa carrière. John Ray dresse même un parallèle avec le scandale Enron.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr