FranceNewsNFT

La Poste va proposer des timbres NFT

La Poste
Crédit : Shutterstock

La filiale philatéliste du groupe La Poste, Philaposte , commercialisera prochainement un « bloc de timbres NFT ». Les tokens, associés à des timbres physiques, seront émis sur la blockchain Tezos.

 

Après un premier projet NFT en collaboration avec Binance cet été, qui mettait en vedette des facteurs, le groupe La Poste récidive, via sa filiale Philaposte, et proposera, début février, un « bloc de timbres NFT » au tarif de 8 euros, rapporte LeMonde.

Grâce à la technologie NFT, Philaposte souhaite rendre « unique » chaque timbre en les associant à des doubles numériques enregistrés dans la blockchain. Et l’entreprise a choisi de se tourner vers le réseau Tezos pour émettre les jetons associés à ses timbres physiques.

Lorsque Le Groupe La Poste entre sur le marché NFT, il s’appuie sur la blockchain Tezos. Le service postal français a annoncé le lancement de 100 000 exemplaires de timbres postaux physiques liés à des NFT. Un beau projet visant à moderniser la philatélie traditionnelle, qui compte déjà de nombreux fans à travers le monde”, a commenté Hadrien Zerah, President chez Nomadic Labs, sur Linkedin.

Pour Frédéric Morin, il s’agit de « faire de ce bloc avant tout un objet de collection physique » qui s’inscrira « dans une démarche de collection avec plusieurs éditions par an » et en « garantir son authentification ».

Des services postaux européens, dont ceux de l’Autriche et la Suisse, offrent déjà ce type de produit. Le directeur adjoint de Philaposte a précisé s’être inspiré de ses voisins.

Proposé donc à 100 000 exemplaires début février, le « bloc de timbres NFT » sera vendu uniquement en ligne, via un site web dédié du groupe français.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr