EchangeurNewsNFT

NFT : OpenSea dévoile un outil « on-chain » pour les royalties

Crédit : Shutterstock

OpenSea a présenté un outil dédié à l’application de royalties sur les nouvelles collections de NFT. Ce dernier permet d’empêcher les tokens d’être échangés sur des plateformes qui n’appliquent pas cette redevance. Les royalties sur les anciennes collections pourraient devenir optionnelles.

 

Alors que le paiement de royalties sur les ventes secondaires de jetons non fongibles fait aujourd’hui grincer des dents les investisseurs, certaines marketplaces, à l’instar de LooksRare, ont récemment décidé de rendre optionnel le paiement de cette redevance.

OpenSea, le numéro 1 de l’échange de NFT, vient quant à lui d’annoncer le lancement d’un outil « on-chain » permettant aux créateurs de faire respecter l’application de royalties. Les créateurs ont désormais la possibilité d’insérer un code directement dans les contrats intelligents de leurs collections, uniquement les nouvelles, qui empêche les tokens d’être échangés sur des marketplaces qui n’appliquent pas, ou de manière optionnelle, des royalties sur les ventes.

Nous reconnaissons qu’il s’agit d’une première étape, nous nous engageons donc à dialoguer avec nos communautés sur des solutions pour les collections existantes. Par respect pour la difficulté d’appliquer des frais on-chain pour les collections existantes, nous n’apporterons aucune modification aux collections existantes jusqu’au 8 décembre 2022 au moins,” précise OpenSea.

Concernant les anciennes collections, OpenSea envisage plusieurs options comme « appliquer des frais off-chain pour certaines collections » ou bien « autoriser des frais de créateur facultatifs », ce qui signifierait, pour cette seconde proposition, une chute drastique des redevances perçues sur OpenSea pour de nombreux projets.

« Le seul moyen d’appliquer les frais de création on-chain pour les collections existantes avec des contrats intelligents non évolutifs est de prendre des mesures drastiques, comme déplacer la collection canonique vers un nouveau contrat intelligent. À notre avis, la meilleure option est de loin pour les créateurs existants d’explorer de nouvelles formes de monétisation », a indiqué la place de marché, qui levait 300 millions de dollars début 2021.

Sur Twitter, de nombreux créateurs et collectionneurs de NFT ont réagi à l’annonce de la plateforme. Certains, comme le directeur produit de Proof – la startup derrière Moonbirds -, dénoncent la position dominante d’OpenSea et l’utilisation erronée du terme on-chain, soit une action se déroulant directement et automatiquement sur une blockchain.

Aussi juste pour clarifier un point technique – ils n’ont pas trouvé de moyen de transférer les redevances on-chain. Les redevances d’Opensea sont complètement off-chain. Ils disent en gros : « si vous bloquez nos concurrents sans redevance dans votre contrat, nous activerons les redevances pour vous dans notre système centralisé »”, a commenté Harri Thomas.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr