DeFiNews

Sifu, le cofondateur de QuadrigaCX, refait surface dans la DeFi

DeFi
Crédit : Shutterstock

Michael Patryn alias Sifu, le cofondateur de la tristement célèbre crypto-bourse QuadrigaCX, est de retour avec un protocole de prêt baptisé UwU Lend.

 

Malgré sa mauvaise réputation, Michael Patryn (re)lance aujourd’hui un protocole de finance décentralisée (DeFi) spécialisé dans les prêts en crypto, signale TheDefiant.

L’entrepreneur, qui se fait appeler « Sifu » sur Twitter, a cofondé l’exchange canadien QuadrigaCX, dont les fonds des utilisateurs ont été perdus suite à la mort soudaine de son associé Gerald Cotten. Bien qu’il n’ait pas été inquiété dans le cadre de l’affaire QuadrigaCX, Patryn a purgé une peine de 18 mois de prison dans les années 2000 pour une histoire de fraude à la carte bancaire. Il a également été impliqué dans une affaire de fraude informatique et des cambriolages.

La semaine dernière, « Sifu » a ainsi refait surface avec UwU Lend, un fork d’Aave dont la TVL dépasse déjà plus de 50 millions de dollars, selon Defilamma. Le protocole fonctionne de concert avec le token natif UWU et le stablecoin Magic Internet Money (MIM).

D’après le développeur controversé, UwU Lend diffère des autres protocoles de prêt. « Nous avons modifié la structure des tokenomics et des récompenses, ajouté des collatéraux à longue traîne et mettrons bientôt en place des coffres-forts comme garantie », a-t-il indiqué.

En janvier dernier, on apprenait que Patryn était derrière le projet Wonderland, provoquant un raz de marée de critiques sur les réseaux. La communauté avait alors pris la décision de l’évincer.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr