NewsNFT

Starbucks se tourne vers Polygon pour son projet NFT Odyssey

Starbucks
Crédit : Shutterstock

Starbucks a dévoilé un projet Web3 mêlant programme de fidélité et NFT. Basé sur Polygon, « Starbucks Odyssey » permettra à ses clients de débloquer des avantages et remporter des récompenses.

 

La multinationale Starbucks, qui annonçait son intention de plonger dans l’écosystème NFT d’ici la fin de l’année au printemps, a levé le voile sur un projet faisant appel à la technologie des jetons non fongibles.

Baptisée « Starbucks Odyssey », l’initiative permettra aux clients et membres du Starbucks Rewards de gagner et d’acheter des « timbres numériques à collectionner » sous la forme de NFT. Ces derniers pourront ensuite être échangés contre des récompenses plus importantes que celles obtenues grâce à son programme de fidélité traditionnel.

La chaine de cafés n’utilise pas le terme NFT mais « timbres numériques ». « Il se trouve qu’il [le projet] est construit sur les technologies blockchain et web3, mais le client – ​​pour être honnête – peut très bien ne même pas savoir qu’il interagit avec la technologie blockchain. C’est juste le catalyseur », a expliqué Brady Bewer, CMO de Starbucks, sur TechCrunch.

Lors de son annonce au printemps, la firme américaine déclarait qu’elle se tournerait vers une blockchain verte avec un faible impact sur l’environnement. Et Starbucks a choisi le layer2 Polygon, un réseau qui se soucie beaucoup de son bilan carbone.

Construire Starbucks Odyssey en utilisant une technologie qui s’aligne sur nos aspirations et nos engagements en matière de développement durable est une priorité absolue. Nous avons adopté une approche très réfléchie et approfondie lors de l’évaluation de la blockchain à utiliser et le réseau rapide, peu coûteux et neutre en carbone Polygon est la base parfaite pour notre première communauté numérique”, a fait savoir Ryan Butz, vice-président marketing chez Starbuck, dans un communiqué publié lundi.

Le lancement de Starbucks Odyssey devrait avoir lieu d’ici la fin de l’année. Sur 24 heures, MATIC, le token natif du réseau Polygon, progresse d’environ 5% à 0,93 dollar.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr