News

Terra déconnecte sa blockchain pour la seconde fois

Crédit : Shutterstock

Alors que son token LUNA est tombé sous 0.0001$, Terra a de nouveau arrêté sa blockchain. « Les validateurs ont stoppé le réseau pour proposer un plan pour le reconstituer », selon Terra.

 

Terra est de nouveau à l’arrêt. Cette nuit, le compte Twitter du réseau a annoncé que sa blockchain s’était officiellement arrêtée au bloc 7607789.

Les validateurs de Terra ont stoppé le réseau pour proposer un plan pour le reconstituer. Plus de mises à jour à venir,” a tweeté Terra.

C’est la seconde fois, en moins de 24 heures, que Terra met en pause son réseau. Hier, les validateurs Terra décidaient d’arrêter la blockchain pour empêcher les attaques de gouvernance citant une « une inflation sévère du LUNA et un coût d’attaque très réduit ». Quelques heures après, Terra annonçait que les validateurs appliquaient un correctif pour désactiver les délégations supplémentaires. La blockchain avait alors été redémarrée dans la foulée.

Bien que de nombreuses crypto-bourses à l’instar du géant Binance ont stoppé le trading de LUNA, dont le cours s’est littéralement effondré suite à la perte de parité avec le dollar du stablecoin UST du réseau Terra, certaines plateformes, comme FTX et Gate.io, permettent toujours d’échanger la pièce numérique. Le prix du LUNA est de 0.00004435$ sur CoinMarketCap à l’heure de la publication de cet article, contre environ 80$ avant le crash.

La cryptomonnaie LUNA est directement liée au mécanisme de stabilisation du TerraUSD (UST). Lorsque le stablecoin algorithmique a commencé à perdre son ancrage au billet vert en début de semaine, LUNA a ainsi vu son offre augmenter considérablement, propulsant davantage son prix vers le bas.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020.