NewsReglementation

L’Arabie Saoudite (finalement) décidée à se faire une place dans la crypto

Arabie Saoudite
Riyad, Arabie Saoudite - Crédit :Shutterstock

La banque centrale d’Arabie Saoudite dispose désormais d’un directeur des actifs numériques. Son rôle : piloter le programme crypto et CBDC du pays et rattraper la concurrence dans le Golfe.

 

Dubaï s’est fixé pour ambition de devenir le hub mondial de la crypto. Pour y parvenir, l’État accorde des licences aux principaux exchanges du marché. D’autres villes et pays de cette région du monde s’activent eux aussi pour ce positionner sur ce secteur montant de la finance internationale.

C’est le cas par exemple d’Abu Dhabi et du Bahreïn où Binance finissait récemment d’étendre sa présence. L’Arabie Saoudite restera-t-elle en retrait face à ses voisins, en particulier des Émirats ?

Riyad veut faire de l’ombre à Dubaï

D’après Bloomberg, l’État place à présent lui aussi ses pions sur l’échiquier. La Banque centrale vient ainsi de créer un nouveau poste, celui de directeur des actifs numériques. La fonction est remplie par Mohsen AlZahrani, ex-directeur d’Accenture.

Le nouveau cadre de la banque centrale sera en outre en charge de conduire le programme CBDC (monnaie numérique de banque centrale). Cette nomination est le signe d’un changement de stratégie pour l’Arabie Saoudite.

Jusqu’à présent, le pays s’est montré réservé à l’égard des actifs numériques, ses représentants critiquant par exemple la nature spéculative des cryptomonnaies. Cependant, la volonté des Émirats Arabes Unis de s’imposer comme hub mondial de la crypto semble avoir créé un électrochoc au sein de l’appareil d’État.

L’industrie crypto attend un assouplissement

Riyad souhaite ainsi formaliser des règles afin d’encadrer ces actifs. D’après une source du média économique, une équipe spéciale a pour mission de définir le futur cadre réglementaire.

Et pour cela, des discussions sont engagées avec les principales firmes de la crypto. Derrière ce grand chantier : le Prince Mohammed bin Salman. Le dirigeant semble décidé à contester le leadership de Dubaï en faisant de sa capitale un carrefour économique dans le Golfe.

A cette fin, l’Arabie Saoudite encourage elle aussi les industriels de la crypto à s’installer dans le pays et à y développer leurs activités. Cette invitation est accueillie favorablement par les entreprises qui, à l’image de Binance, y développent leurs effectifs dans l’attente d’un assouplissement de la réglementation.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien. Contact : christophe@coins.fr