News

BlockFi a cessé ses prêts à Three Arrows Capital par prudence

BlockFi
Crédit : Shutterstock

Le fonds d’investissement Three Arrows Capital risque la faillite. Plusieurs grands lenders du marché ont liquidé leurs positions, parmi lesquels BlockFi, qui a décidé de réduire son exposition.

 

Le marché des cryptomonnaies traverse actuellement une phase critique. Et ce contexte compte au moins deux victimes d’importance : Celsius et Three Arrows Capital.

Le hedge fund crypto, dont les actifs étaient estimés à 3 milliards de dollars avant la crise, a été abandonné par ses fournisseurs de liquidités. L’entreprise disposait de lignes de crédit auprès des principaux lenders. Ceux-ci ont fermé les vannes.

BlockFi liquide pour préserver ses opérations

D’après le Financial Times, BlockFi figure parmi ces acteurs, liquidant certaines des positions de Three Arrows – sinon toutes. Le spécialiste des prêts a ainsi réduit son exposition, encaissant les garanties bloquées par le fonds pour couvrir ses emprunts.

Three Arrows Capital avait emprunté du Bitcoin auprès de BlockFi. La firme a cependant été dans l’impossibilité d’honorer l’échéance d’un de ses prêts. La liquidation aurait été décidée d’un commun accord selon une source.

BlockFi, qui annonce des licenciements, s’évite sans doute ainsi des difficultés comparables à son concurrent, Celsius. Yuri Mushkin, le directeur des risques de la startup crypto, ne manque d’ailleurs pas de souligner les mérites de la stratégie mise en œuvre.

La gestion prudente et proactive des risques de BlockFi profite à l’ensemble de notre clientèle et nous permet de rester ouverts en période de tensions sur le marché”, déclare le dirigeant.

Finblox limite fortement les retraits

Il précise également que la politique de gestion des risques de BlockFi avait amené la société à une surcollatéralisation du prêt accordé au fonds basé à Singapour. Mais si BlockFi se prémunit contre une contamination, d’autres sont en revanche touchés.

C’est le cas par exemple de Finblox, qui promet des rendements record aux traders mettant à disposition d’emprunteurs leurs crypto-actifs. La plateforme a décidé de réduire drastiquement le montant des retraits. Motif : la situation du hedge fund, un de ses investisseurs.

Finblox pourrait cependant ne pas être la seule victime collatérale. Un gestionnaire d’actifs rappelle au FT la position occupée par Three Arrows Capital sur le marché crypto. Nombre d’acteurs majeurs seraient ainsi vraisemblablement exposés, laissant craindre des effets en cascade.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien.