BanqueBitcoin (BTC)News

CBDC commune plutôt que Bitcoin, décrète la CEMAC

CEMAC

Banque centrale réunissant 6 États africains, la Banque des États de l’Afrique centrale est pressée par ses dirigeants d’introduire une monnaie numérique commune. Une réaction déclenchée par la décision du Centrafrique de légaliser Bitcoin.

 

Les banques centrales et les autorités monétaires internationales, dont le FMI, demeurent globalement hostiles à la légalisation des cryptomonnaies en tant que monnaie. Sur le continent Africain, la résistance s’organise également.

En matière de monnaie numérique, les États avancent en ordre dispersé. La Banque des États de l’Afrique centrale, la CEMAC, entend introduire plus de coopération parmi ses membres.

CBDC et réglementation des cryptomonnaies communes

L’institution monétaire regroupant Cameroun, République centrafricaine, République du Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad préconise l’émission d’une CBDC commune. Celle-ci permettrait ainsi une modernisation des systèmes de paiement et le développement de l’inclusion financière.

La banque centrale régionale est pressée par son conseil d’administration d’agir en ce sens sans plus tarder. Son président, Hervé Ndoba, définit cette orientation commune dans un email du conseil. Ce message fait suite à une réunion la même semaine dans la capitale économique du Cameroun, Douala.

Sur le continent Africain, plusieurs pays sont engagés dans des projets d’émission de monnaies numériques de banque centrale. C’est le cas par exemple du Nigeria avec le e-Naira et du Centrafrique avec le Sango.

Le Centrafrique fait bande à part

Le pays, qui dépend donc de la Banque des États de l’Afrique centrale, a en outre voté un projet de loi vivement contesté par cette dernière. En avril, il faisait de Bitcoin une monnaie ayant cours légal.

La CEMAC dénonce désormais une « décision  incompatible avec les accords et conventions régissant l’Union monétaire de l’Afrique centrale et les statuts de la Banque des États de l’Afrique centrale ».

La banque centrale régionale souhaite à présent réunir les États membres autour d’une politique commune en matière de monnaie numérique. Mais elle prévoit aussi de définir un cadre réglementaire commun afin de réguler les crypto-actifs comme Bitcoin.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien.