DeFiNews

Celsius se déclare en faillite pour se restructurer

Alex Mashinsky
Alex Mashinsky, CEO et fondateur de Celsius, au PBWS 2022 - Crédit : Coins.fr

La plateforme centralisée de prêts crypto a dû se résoudre à se déclarer en banqueroute afin de définir un plan de restructuration avec ses créanciers. Celsius espère ainsi pouvoir se relancer par la suite.

 

C’est la dernière victime en date de la chute du cours des cryptomonnaies et de la crise des liquidités sur les marchés crypto. Celsius vient officiellement de déposer un dossier auprès de la justice américaine pour se placer sous la protection du chapitre 11.

Ce dispositif du droit fédéral prévoit une procédure de réorganisation au profit d’un débiteur en difficulté. L’entreprise est ainsi en mesure de se restructurer dans le cadre d’un plan défini en accord avec les créanciers et validé par un tribunal. C’est donc ce processus que souhaite engager Celsius.

Celsius endetté auprès de 100.000 créanciers

Des débiteurs, le lender crypto n’en manque pas. Dans les éléments communiqués à la justice, Celsius en dénombre 100 000. Le premier d’entre eux est Pharos (USD Fund SP et Pharos Fund SP).

La firme fait état d’une « créance non garantie » d’environ 81 millions de dollars. Celsius est également endetté auprès de ICB Solutions, The Caen Group LLC, Alameda Research, B2C2 et Covario AG – parmi de nombreux autres.

L’acteur crypto fait état dans son bilan d’actifs dont la valeur est comprise entre 1 et 10 milliards de dollars. Son passif affiche la même fourchette. A noter que Celsius déclare en outre détenir 167 millions de dollars en cash.

Cet argent lui “permettra de disposer de liquidités suffisantes pour soutenir certaines opérations pendant le processus de restructuration”, indique-t-elle. Cela n’inclut pas cependant l’accès des clients à leurs fonds en cryptomonnaies.

Un « moment décisif » de l’histoire de Celsius, pas le dernier

Les transactions restent suspendues, comme elles le sont depuis la mi-juin. D’après des informations de presse, les dirigeants de Celsius se sont longtemps opposés à recourir au Chapitre 11.

Ils auraient même envisagé de se tourner vers FTX, désormais propriétaire potentiel de BlockFi, concurrent direct de Celsius. Un tel scénario a cependant été écarté par l’exchange en raison du montant des dettes contractées par l’entreprise (2 milliards de dollars alors).

Pour le cofondateur de Celsius, Alex Mashinsky, la procédure de faillite constitue à présent « la bonne décision pour notre communauté et notre entreprise ». L’avenir le dira, même si regagner la confiance sera sans doute une étape plus complexe encore.

Nous avons mis en place une équipe solide et expérimentée pour diriger Celsius tout au long de ce processus. Je suis convaincu que lorsque nous regarderons l’histoire de Celsius, nous verrons cela comme un moment décisif, où agir avec détermination et confiance a servi la communauté et renforcé l’avenir de l’entreprise”, souligne le dirigeant.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien.