FranceNews

Web3 : Fendi et Ledger font « briller » le hardware wallet

Crédit : Fendi

La griffe de luxe italienne Fendi et le fabricant français de crypto-wallets s’associent pour lancer une collection d’accessoires de luxe destinée à mettre en valeur les produits Ledger.

 

A l’instar de ses concurrentes Dolce & Gabbana ou encore Givenchy, la maison italienne Fendi a soigné son incursion dans le Web3 en unissant ses forces à une valeur sûre de l’écosystème crypto, à savoir le fabricant français de portefeuilles matériel Ledger. Ces derniers, épousant peu ou prou le design d’une clé USB, permettent de stocker vos crypto-monnaies en toute sécurité et garantissent la sécurité de vos clés de chiffrement hors ligne. Un dispositif qui permet de se prémunir contre toute tentative de vol à distance de ces précieuses clés privées.

Le hardware-wallet faisant (presque) office d’objet du quotidien, du moins pour certains détenteurs de crypto-actifs, il devait bénéficier d’un écrin destiné à le mettre en valeur. Or, qui de plus à propos qu’une griffe de luxe à la légitimité établie comme Fendi ? La marque italienne en profite, également, pour « rester à la page » et pénétrer dans la nébuleuse Web3 bien accompagnée. Cette première collection, dévoilée lors du défilé automne/hiver de la marque, est signée Silvia Venturini Fendi, garante du savoir-faire de la marque et architecte du fameux « sac baguette » dont le logo fut dessiné par Karl Lagerfeld.

Un préalable qui a son importance dans la mesure où cette collection va également reprendre les canons de cet objet iconique de la firme italienne qui évolue dans le giron de LVMH depuis 2001. Ainsi, le premier étui estampillé Fendi reprend le fameux design du sac Baguette en miniature proposant ainsi un objet en aluminium poli, savamment exécuté, avec un rivet en relief et des détails de boucle. Un écrin idéal et confortable pour le crypto-wallet phare de Ledger, le Nano X.

Le second étui de cette collaboration Fendi x Ledger puise également son inspiration de l’emblématique modèle Fendi O’Clock, reconnaissable à son monogramme FF en relief. Cette capsule dispose d’une charnière dissimulée pouvant s’ouvrir et se fermer. En outre, les deux modèles susmentionnés sont dotés d’un mousqueton rotatif permettant de les relier à un sac ou à une ceinture via un cordon réglable. Ces deux objets, disponibles en aluminium poli, pourront être sublimés à terme par des inserts en cuir, un placage or ou scintiller davantage grâce à l’ajout d’une surface pavée scintillante de zircon cubique.

Fendi x Ledger – photo : Hypebeast

Grâce à cette union pionnière, Fendi et Ledger reconnaissent les possibilités illimitées du Web 3.0, inaugurant ainsi une nouvelle génération de luxe et d’artisanat qui relie les mondes physique et virtuel”, a déclaré Fendi dans un communiqué.

Avant de vanter (encore) les bienfaits de cette union. « Reconnaissant l’esprit créatif et collaboratif de la communauté crypto, ces premières pièces offrent un aperçu d’un futur proche, où les souvenirs numériques et les objets de collection cohabitent avec les objets d’art tangibles ».

Mais il faudra encore s’armer de patience avant de « faire briller de mille feux » son Nano X dans ces luxueux coffrets puisqu’ils ne seront disponibles à la vente qu’à partir de l’été prochain.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Google, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Samir Hamladji
Rédacteur et reporter - Journaliste pour plusieurs grands médias tels que LesEchos ou Challenges, Samir a été en charge de la rubrique Finance chez Forbes de 2016 à 2019. Il s'intéresse depuis plusieurs années à l'écosystème des crypto-monnaies et de la blockchain.