NewsNFT

Justin Bieber dépense 1,3M$ pour le Bored Ape #3001

Crédit : Shutterstock

Justin Bieber a acquis un NFT de la populaire collection Bored Ape Yacht Club. Le chanteur canadien a payé son BAYC à un prix bien supérieur au tarif moyen de ces tokens.

 

Après Eminem, Steve Aoki ou encore Snoop Dogg, Justin Bieber est la dernière grande star de la musique à s’offrir un NFT de la série Bored Ape Yacht Club.

Le Bored Ape #3001 détenu par Justin Bieber

Mais contrairement à ses confères, l’auteur-compositeur-interprète de 27 ans a semble-t-il acheté son NFT à un prix bien plus élevé que sa valeur réelle.

Bieber a en effet payé 500 ETH, soit la bagatelle de 1,3 million de dollars, alors que le prix plancher des BAYC est actuellement de 117 ETH et que son NFT n’a que très peu de caractéristiques dites rares. Son prix aurait donc tendance à se situer proche du prix plancher de la collection.

« La prochaine fois que vous vous sentez mal, repensez juste que Justin Bieber a acheté un Ape commun pour 500 ETH », ironise le créateur de NFTs Gmoney dans un tweet.

Dernièrement, Adidas annonçait faire son entrée dans le métaverse avec Bored Ape Yacht Club. Les désormais célèbres singes mis en orbite par la startup Yuga Labs auront également bientôt leur propre jeu vidéo.

La collection secondaire de la jeune pousse, Mutant Ape Yacht Club, rencontre elle aussi un fort succès. En décembre, le tarif moyen de ces NFTs a progressé de plus de 123% avec un prix plancher aujourd’hui autour de 30 ETH, soit environ 68 000 dollars au cours actuel.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Google, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020.