NewsNFT

NFT : Eminem s’offre un BAYC à 123 ethers (450k$)

Crédit : Shutterstock

Eminem est la dernière célébrité à mettre la main sur un NFT de la collection Bored Ape Yacht Club. Avec son BAYC, le rappeur rejoint plusieurs de ces confrères comme Snoop Dogg et Post Malone.

 

La légende du Hip-hop, Eminem, a acquis un non fongible token de la populaire collection Bored Ape Yacht Club pour 123,45 ETH, soit environ 450 000 dollars, signale Decrypt.

Lancée en début d’année, la collection BAYC a très rapidement gagné en popularité et vu ses prix exploser. Selon OpenSea, la plus grande place de marché en la matière, le prix moyen actuel pour ces NFTs est de 74 ethers, soit environ 280 000 dollars. A noter, que les avatars numériques de singes blasés s’échangeaient pour moins d’un ether au printemps dernier.

Le BAYC acheté par Eminem ressemble beaucoup au rappeur avec son poil blanc, son bombers, sa casquette et sa chaine en or. D’ailleurs, son ancien propriétaire, le collectionneur GeeGazza, avait tweeté 2 mois auparavant « Je pense toujours qu’Eminem est destiné à acheter mon Bored Ape un jour ». C’est désormais chose faite. GeeGazza s’est félicité dans un récent tweet.

Sur Twitter, le rappeur originaire de Détroit se montre maintenant avec une nouvelle photo profil de son BAYC fraichement acquis.

Source : Twitter @Eminem

D’après son profil OpenSea, Eminem possède également d’autres NFTs, dont notamment un CryptoPunks, une autre collection très en vogue et qui s’arrache à prix d’or.

Récemment, on apprenait que l’éditeur blockchain Animoca Brands allait développer un jeu vidéo basé sur les Bored Ape Yacht Club.

La semaine dernière, le volume de vente de NFT des Mutant Ape Yacht Club, une collection dérivée des BAYC, a progressé de près de 400%.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Google, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020.