MiningNews

Le mineur Marathon exposé à la société en faillite Compute North

Crédit : Shutterstock

Le mineur de bitcoins coté en bourse Marathon Digital a révélé être exposé à hauteur de 80 millions de dollars à Compute North, un grand fournisseur d’infrastructures minières en faillite.

 

Dans un communiqué de presse publié jeudi, Marathon Digital a déclaré que son exposition à Compute North se chiffrait à environ 80 millions de dollars et incluait 10 millions de dollars en actions privilégiées convertibles, 21,3 millions de dollars liés à un billet à ordre ainsi que 50 millions de dollars en dépôts d’exploitation pour les services fournis par la firme qui se déclarait en faillite fin septembre.

Le fournisseur d’infrastructures permettait aux mineurs d’héberger, alimenter et faire tourner leurs ASICs dans plusieurs centres situés aux États-Unis et spécialement conçus pour cette activité. Sa récente déroute représente l’une des premières grandes faillites dans le secteur du crypto-mining alors que de nombreuses plateformes spécialisées dans le prêt et l’échange de cryptomonnaies ont dernièrement déposé le bilan.

Compute North s’est déclaré en faillite le 22 septembre et a soumis un dossier auprès de la justice américaine pour se placer sous la protection du chapitre 11 avec l’ambition de se restructurer. Outre Marathon Digital, la firme comptait comme client d’autres grands mineurs comme Compass Mining, Hive Blockchain, Atlas Mining ou encore Bit Digital.

Cotée sur le Nasdaq, la société spécialisée dans le minage de pièces numériques Marathon Digital avait installé des dizaines de milliers de machines dans les centres de Compute North.

Nos opérations au parc éolien de King Mountain, entre autres, sont hébergées par Compute North, qui a récemment lancé une procédure de mise en faillite en vertu du chapitre 11. Compute North a été un partenaire de soutien et nous respectons cette démarche volontaire pour stabiliser leur activité. Sur la base des informations disponibles aujourd’hui, nous ne prévoyons pas que ces procédures auront un impact sur nos opérations actuelles ou sur notre capacité à atteindre notre objectif principal de 23 exahashs par seconde en 2023,” indique l’entreprise dirigée par Fred Thiel.

Selon Marathon Digital, le « modèle asset light » de la firme lui offre la possibilité de déplacer facilement ses machines vers d’autres sites. « Nous pensons que cette agilité est un avantage stratégique particulièrement précieux que nous conservons compte tenu des conditions de marché actuelles », précise t-elle. Bitcoin a perdu près de 70% de sa valeur depuis son ATH à plus de 69 000 dollars à l’automne 2021.

Au troisième trimestre, le mineur indique avoir extrait 616 bitcoins et que ses avoirs atteignaient 10 670 BTC au 30 septembre 2022.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr