NewsStaking

Le staking d’ApeCoin débute et les récompenses arrivent bientôt

ApeCoin

Les détenteurs d’ApeCoin peuvent maintenant staker leurs tokens afin de recevoir des récompenses. Certains propriétaires de Bored Ape ont malencontreusement perdu leurs jetons stakés suite à la vente de leur NFT.

 

En début de semaine, le staking – soit le fait d’immobiliser des tokens afin de valider des transactions sur une blockchain PoS et recevoir en retour des récompenses – pour la crypto-monnaie ApeCoin (APE) a démarré.

Le contrat intelligent de staking d’ApeCoin pèse aujourd’hui plus de 35 millions de dollars avec près de 9 millions de dollars d’APE stakés. Les récompenses pour les stakers devraient être distribuées à partir de lundi 12 décembre.

L’arrivée du staking avait poussé le prix du APE – très impacté par la chute de FTX à l’instar de l’ensemble du marché – à la hausse durant ces dernières semaines. Le cours, qui gagnait alors plus de 40% et dépassait les 4,3 dollars fin novembre, a depuis le lancement du staking, beaucoup fluctué dans une fourchette comprise entre 3,9 et 4,25 dollars.

Cours de ApeCoin (APE) depuis l’ouverture du staking

ApeCoin est le jeton natif de l’écosystème Bored Ape Yacht Club (BAYC) créé par Yuga Labs. La capitalisation boursière de la crypto dépasse actuellement les 1,4 milliard de dollars.

Depuis le lancement du staking, plusieurs détenteurs de BAYC et MAYC ont accidentellement perdu leurs tokens stakés suite à la vente de leur NFT. Lors d’une vente, les APE stakés avec le NFT, qui est aussi stakable, reviennent en effet automatiquement à l’acheteur. Une subtilité dont certains holders n’avaient pas connaissance et qui a permis à des personnes mal intentionnées de réaliser des bénéfices, signale PeckShield.

Sur Twitter, la startup de cybersécurité blockchain indique que plusieurs détenteurs de NFT BAYC ont déjà perdu des dizaines de milliers de dollars d’ApeCoin et explique le mode opératoire de l’attaquant.

Un attaquant a emprunté 90 ETH à dydx (prêt flash) et acheté le BAYC #1633 et obtenu 10 000 ApeCoin stakés et les a échangé contre ~32,68 ETH puis a vendu le BAYC #1633 pour 65 ETH et a remboursé les 90 ETH,” a écrit PeckShield.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr