Bitcoin (BTC)MarchésNews

La volatilité douce de Bitcoin : l’exploit rare avant l’éruption

Crédit : Shutterstock

D’après K33, le niveau de volatilité de Bitcoin est inférieur à celui du S&P 500, des valeurs technologiques et même de l’or. Un exploit rare qui laisserait présager d’importantes éruptions de volatilité à court terme.

 

Les investisseurs historiques du Bitcoin le savent : la volatilité constitue une des caractéristiques majeures du crypto-actif. Cette spécificité n’est pas pour autant homogène dans le temps. En effet, la volatilité du prix du BTC fluctue.

Selon une étude du cabinet de recherche blockchain K33, celle-ci se situe à un niveau relativement bas. La volatilité à cinq jours du token s’avère en effet inférieure à celle du S&P 500, des valeurs technologiques et même de l’or.

Eruptions de volatilité à court terme attendues pour BTC

Pour les analystes Bendik Schei et Vetle Lunde, il convient de qualifier ce niveau actuel « d’exploit rare ». Dans une note publiée le 1er août, ils anticipent par ailleurs « d’importantes éruptions de volatilité à court terme ».

Mais c’est à la baisse que BTC bat pour le moment des records. Illustration : la volatilité à 30 jours flirte avec son plus bas des cinq dernières années. De tels épisodes n’ont été observés qu’à huit reprises depuis janvier 2019, note K33.

Ce bilan peut notamment s’expliquer par la faible activité de trading sur les marchés. Juillet a été un mois référence en termes de volume de trading pour Bitcoin. Il faut remonter à novembre 2020 pour retrouver une si faible activité.

Bitcoin délaissé par la majorité des traders

Le marché se trouve clairement dans une phase de stabilité sans précédent, qui agit généralement comme une soupape de pression massive pour la volatilité lorsqu’elle se rallume enfin », constatent les deux experts.

Mais c’est donc bien une flambée de la volatilité à court terme qu’ils anticipent, encourageant dès lors les opérateurs du marché crypto à faire preuve de vigilance. Pour autant, l’effet BlackRock et ETF Bitcoin spot se dissipe.


Même si les partisans inconditionnels continuent de le négocier, ceux qui cherchent toujours à savoir où se situe l’action à l’instant T ont délaissé Bitcoin », déclare à Bloomberg Matt Maley, stratège de marché chez Miller Tabak + Co.

« Les traders actifs semblent avoir délaissé le marché des cryptomonnaies, du moins pour le moment. Ce n’est pas bon pour un actif qui est en train de sortir d’une fourchette latérale », poursuit-il.

Un effet Binance sur le volume de trading

Pour de nombreux acteurs de la finance, la crypto continue de souffrir des scandales et faillites de 2022. Ces évènements ont en particulier eu des répercussions sur les investisseurs retail, affectés par le gel des actifs sur les plateformes en banqueroute.

Pour K33, compte tenu de son poids considérable sur le marché, le repli des volumes d’échange s’expliquerait également de manière substantielle par la réintroduction des frais de transactions par Binance.

Au 2e trimestre 2023, l’exchange a vu ses volumes s’effondrer de près de 70%.  Mais ses concurrents n’échappent pas au marasme. Sur Coinbase, Kraken et OKX les volumes chutaient de plus de 50% sur la même période.

Pas de reprise sans regain de la volatilité

A quand une reprise potentielle ? Pour la spécialiste Noelle Acheson :

Il est peu probable que les volumes de marché augmentent de manière significative jusqu’à ce que la volatilité reprenne. Dans la crypto, la volatilité est une caractéristique, non un bug ».

Une annonce majeure pourrait toutefois suffire comme déclencheur d’un nouvel épisode de volatilité. Et l’autrice de citer par exemple « un nouvel acteur important du marché, peut-être un fonds spéculatif connu ou une banque centrale de second rang – ou une décision favorable à Grayscale ».

Une telle actualité dans l’écosystème pourrait selon elle être de nature à « encourager quelques investisseurs courageux à faire le premier pas », amorçant « une ruée » plus globale. Cette hypothèse demeure pour l’heure d’ordre spéculatif.

Pour suivre l’actu Crypto et Web3, retrouvez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien. Contact : christophe@coins.fr