DeFiLevées de fonds et AquisitionsNews

BlockFi rachetée pour 25 millions de dollars ? Son PDG dément

BlockFi
Crédit : Shutterstock

Hier, plusieurs médias ont rapporté que FTX pourrait racheter BlockFi pour seulement 25 millions de dollars. Le patron de la plateforme de prêt crypto a depuis démenti l’information, citant des rumeurs de marché.

 

BlockFi, à l’instar de nombreux grands acteurs de l’industrie crypto, rencontre des difficultés suite à l’effondrement des prix sur le marché. Pour garantir sa stabilité, le lender crypto a obtenu un crédit revolving de 250 millions de dollars, auprès de FTX, qui négocie actuellement le rachat de la plateforme.

Et d’après des sources citées par CNBC, la crypto-bourse de Sam Bankman Fried serait en train de racheter la plateforme DeFi pour une bouchée de pain : 25 millions de dollars, soit plus de 99% de moins que sa valorisation lors de sa dernière évaluation (4,8 milliards de dollars).

Mais, suite au rapport du média américain, le patron de BlockFi, Zac Prince, a pris la parole sur Twitter et déclaré qu’il y avait « beaucoup de rumeurs de marché ».

Je peux confirmer à 100% que nous ne sommes pas vendus pour 25 millions de dollars. J’encourage tout le monde à ne faire confiance qu’aux détails que vous entendez directement de BlockFi “, a ajouté le dirigeant.

Alors que l’hiver crypto fait rage, BlockFi a récemment pris la décision de licencier 20% de son personnel. Plus tôt cette année, le lender crypto rencontrait d’autres difficultés. Sanctionnée par le gendarme de la bourse aux États-Unis pour ses prêts et comptes rémunérés, l’entreprise avait du payer une amende de 100 millions de dollars.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020.