EchangeurMarchésNews

Cessions d’actifs de Celsius : les altcoins en baisse à court terme ?

Crédit : Shutterstock

Le lender crypto Celsius est autorisé à vendre les altcoins en sa possession pour investir en BTC et ETH dans le cadre de sa restructuration. Ces ventes pourraient exercer une pression sur les cours des tokens.

 

Contrairement à Voyager Digital, liquidé, Celsius entend bien faire aboutir sa restructuration après sa faillite de 2022. Dans le cadre de cette procédure, l’entreprise a obtenu l’aval de la justice pour procéder à des ventes de jetons.

Fin mars, Celsius détenait pour plus de 2 milliards de dollars en Bitcoin, Ethereum et stETH, le jeton du protocole de staking Lido. Mais l’entreprise en restructuration détient aussi des altcoins, liquides et illiquides.

Des altcoins en recul de -6% à -84%

Celsius prévoit de se séparer de ces altcoins afin de les convertir en tokens liquides comme BTC et ETH. Une partie de ses capitaux auraient à cette fin été transférée auprès du market maker Wintermute et de Paxos.

Pour Kaiko, ces cessions prochaines sont susceptibles d’avoir un effet baissier sur les altcoins concernés. L’acteur de l’analyse blockchain précise qu’à de rares exceptions, dont Bitcoin Cash (BCH) et Litecoin (LTC), les tokens en possession de Celsius sont en forte baisse sur un an.

Le recul enregistré par les altcoins évolue dans une fourchette comprise entre -6% et -84%. Le CEL, qui représente à lui seul plus de 65% des actifs détenus par Celsius, est quant à lui en baisse de 83%.


Seul le SRM fait pire à -84%. Des ventes importantes de ces altcoins pourraient donc encore dégrader leurs performances.

La profondeur de marché limite les ventes indolores

Bien qu’il n’y ait pas de détails sur les taux d’achat et de vente ou sur les lieux d’exécution, l’impact sur le marché pourrait être important, surtout si l’on considère que la liquidité de ces jetons a chuté au cours de l’année écoulée », estime Kaiko.

Or, la « profondeur de marché agrégée pour les avoirs en altcoins de Celsius a diminué de 40% depuis 2022, totalisant environ 90 millions de dollars au début du mois de juillet », détaille encore le rapport d’analyse.

D’après les documents communiqués par Celsius, la valeur des altcoins détenus par l’entreprise dépasse largement les 90 millions de dollars. Cela « signifie qu’il sera difficile pour la société de les liquider sans subir un dérapage important des prix ». Car en effet :

Plus de 60% de la profondeur du marché des altcoins est concentrée sur Binance et d’autres bourses offshore, tandis que 30% se trouvent sur des bourses américaines. »

Pression baissière à court terme sur les altcoins

Et Kaiko de rappeler que la question principale porte sur le CEL, le jeton natif de Celsius.

Il n’y a pratiquement aucune liquidité pour le CEL, comme le montre la profondeur du marché, qui s’est effondrée à seulement 30.000 dollars, concentrée principalement sur OKX et Bybit. »

Celsius détiendrait pourtant pour 240 millions de dollars de CEL, des jetons devenus en pratique invendables.

Plus largement, Kaiko considère qu’en raison des mauvaises conditions de liquidité, « les liquidations d’altcoins de Celsius pourraient exercer une pression sur les marchés crypto à court terme ». Bitcoin ne devrait en revanche pas être affecté.

La corrélation entre Bitcoin et les altcoins a diminué au cours du premier semestre 2023 par rapport à la même période de l’année dernière », constate Kaiko.

Pour suivre l’actu Crypto et Web3, retrouvez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram

Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien. Contact : christophe@coins.fr