Bitcoin (BTC)News

Greenpeace pousse pour que Bitcoin prenne exemple sur Ethereum

Bitcoin vert
Crédit : Shutterstock

Alors qu’Ethereum a récemment pivoté sur la preuve d’enjeu, Greenpeace en profite pour accélérer avec sa campagne « Change the Code, Not the Climate » dont l’ambition est de faire passer Bitcoin sur un mécanisme de validation moins énergivore.

 

La semaine dernière, Ethereum réalisait sa fusion avec The Merge et abandonnait le Proof-of-work (PoW) pour le Proof-of-stake (PoS), réduisant sa consommation énergétique de plus de 99,5%. Une mise à jour laissant Bitcoin comme « le seul pollueur de la crypto-monnaie », selon Greenpeace.

Avec sa campagne « Change the Code, Not the Climate » lancée plus tôt cette année et notamment soutenue par le cofondateur et président de Ripple, l’ONG américaine souhaite que la reine des crypto-monnaies réalise une transition vers un mécanisme de validation de transactions moins énergivore. Une aberration pour de nombreux maximalistes Bitcoin qui estiment que le Proof-of-work, et donc le minage, font partie intégrante de la pièce numérique.

Greenpeace annonce maintenant un financement supplémentaire de 1 million de dollars dans le cadre de sa campagne pour un Bitcoin plus vert.

Ethereum a montré qu’il est possible de passer à un protocole économe en énergie avec beaucoup moins de pollution du climat, de l’air et de l’eau. D’autres protocoles de crypto-monnaie fonctionnent depuis des années sur des mécanismes de consensus efficaces. Bitcoin est devenu la valeur aberrante, refusant d’accepter sa responsabilité climatique”, a déclaré Michael Brune, directeur de la campagne.

Début septembre, une instance de la Maison Blanche remettait son rapport sur les implications pour le climat et l’énergie des crypto-actifs. L’administration préconisait des actions et pourrait éventuellement « envisager des mesures exécutives afin de limiter ou éliminer l’utilisation de mécanismes de consensus à haute intensité énergétique ».

On apprend que des porte-paroles de « Change the Code, Not the Climate » discutent aujourd’hui des membres de l’administration Biden.

Avec sa campagne, Greenpeace exhorte en outre de grandes firmes crypto-friendly comme Fidelity, Block et PayPal à faire pression pour que Bitcoin abandonne la preuve de travail.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr