EchangeurNewsNFT

Kraken combinera marketplace NFT et prêts crypto

Crédit : Shutterstock

Comme les autres grands exchanges, Kraken développe une place de marché NFT. Mais l’entreprise veut aller plus loin en associant ces tokens à de la collatéralisation pour des prêts crypto.

 

Dans l’univers du football, on parle de marquage à la culotte. La stratégie est aussi de rigueur dans le secteur des exchanges de cryptomonnaies. Binance, Coinbase, Crypto.com, FTX et Kraken se suivent de près. De très près même.

Comme ses principaux rivaux, Kraken entend donc se positionner également sur le créneau des NFT, les tokens non fongibles. En début de semaine, son PDG Jesse Powell annonçait qu’une place de marché était en cours de développement.

Financiariser les NFTs

Dans une interview à Bloomberg, le dirigeant précise ses ambitions. Ainsi, Kraken ne se limitera pas à introduire une marketplace NFT de plus. L’exchange prépare des services financiers complémentaires, adossés à ces tokens.

L’art n’est pas le seul domaine d’application possible pour ces jetons. Kraken prévoit ainsi de les valoriser afin de permettre à leurs détenteurs de les utiliser comme collatéral. En estimant la valeur de ces actifs, l’exchange pourra ainsi proposer des services comme des prêts en crypto.

Kraken n’est pas le premier à imaginer cet usage. La firme a été devancée par Nexo et son NFT Lending Desk, créé en partenariat avec Three Arrows Capital. Pour simplifier le lancement, Nexo acceptera uniquement des NFT dont la valeur est reconnue sur le marché comme ceux des collections Bored Ape et CryptoPunks.

Kraken pourrait ainsi marcher sur les traces de Nexo. L’exchange proposera du custody pour les NFT. Mais tout l’enjeu consistera donc à déterminer la valeur de liquidation des NFT. C’est cette valeur qui définira le montant du crédit autorisé.

Kraken veut être plus qu’un énième OpenSea

Selon Jesse Powell, cet usage financier des NFT constitue la troisième étape du développement de ces jetons :

La première phase était la spéculation. La deuxième phase est l’achat d’œuvres d’art et le soutien aux artistes. La troisième phase sera celle des utilisations fonctionnelles des NFTs.”

Parmi ces usages fonctionnels et financiers, Kraken propose donc le dépôt en custody des NFT et l’exploitation de leur valeur afin d’accéder à des services financiers. C’est aussi la ligne soutenue par Nexo. « Le potentiel des NFT va bien au-delà de l’art », jugeait son cofondateur, Antoni Trenchev

Alors que nous continuons à découvrir toute l’étendue de cette classe d’actifs, des services comme le prêt de Nexo seront très demandés pour débloquer la valeur sous-jacente des NFT tout en permettant aux utilisateurs de rester propriétaires”, poursuivait-il.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Google, Facebook et Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien.