Bitcoin (BTC)MiningNews

Le mineur de bitcoins Core Scientific au bord de la faillite

mining asic
Crédit : Shutterstock

Core Scientific rencontre aujourd’hui de grandes difficultés pour payer ses créanciers. L’action du géant du minage de bitcoins a perdu près de 80% de sa valeur hier sur le Nasdaq.

 

Core Scientific, l’une des plus grandes sociétés d’extraction de bitcoins au monde, a fait savoir qu’elle n’était pas en mesure d’assurer les paiements à destination de ses créanciers prévus fin octobre et début novembre, signale CNBC.

Le mineur de pièces numériques américain, qui possède plus de 180 000 machines représentant près de 5% de la puissance de calcul du réseau Bitcoin, a également émis la possibilité de se déclarer en faillite.

Suite à l’annonce, le prix de l’action de la firme basée au Texas a dégringolé de 78,13% sur la journée de jeudi. Cotée sur le Nasdaq sous le symbole CORZ, la firme voit le prix de son titre dévisser de 97% cette année.

Selon Core Scientific, qui vendait une grosse partie de sa réserve de bitcoins en juillet et licenciait 10% de ses employés en aout, l’hiver crypto et l’augmentation des coûts de l’électricité sont responsables de la situation actuelle. L’entreprise a aussi rejeté la faute sur le crypto-prêteur Celsius, qui se déclarait en faillite cet été.

Bitcoin a perdu plus de la moitié de sa valeur cette année. De nombreux grands acteurs de l’écosystème crypto, y compris des mineurs, ont rencontré des difficultés depuis lors. Plus tôt ce mois-ci, Compute North, un grand fournisseur d’infrastructures minières, s’est également déclaré en faillite.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr