MiningNews

New York interdit temporairement le « nouveau » minage de Bitcoin

Crédit : Shutterstock

La gouverneure de l’État de New York a signé un moratoire de 2 ans visant à freiner le développement du minage de crypto-monnaies.

 

Adopté par le Sénat de l’état de New York en juin, le projet de loi, qui vise à imposer un moratoire de 2 ans sur les nouvelles opérations d’extraction de pièces numériques basées sur le mécanisme Proof-of-work – comme Bitcoin – et alimentées par des énergies fossiles, a été approuvé mercredi par Kathy Hochul, la gouverneure de New York.

Les mineurs déjà en activité ne sont pas concernés par cette interdiction mais le moratoire les empêche toutefois de renouveler leurs permis ou d’étendre leurs opérations – exceptées pour celles utilisant des énergies vertes.

Je veillerai à ce que New York continue d’être le centre de l’innovation financière, tout en prenant des mesures importantes pour donner la priorité à la protection de l’environnement”, a clamé Hochul

New York devient ainsi le premier état aux US à interdire temporairement le « nouveau » minage de cryptomonnaies. Le projet de loi avait été précédemment approuvé par l’Assemblée. Cet été, le Sénat adoptait le texte par 36 voix pour et 27 contre.

Plusieurs figures de cette industrie sont montées au créneau suite à la nouvelle. Pour le vice-président de la stratégie chez Foundry, il s’agit d’un « signal clair » que New York n’est pas intéressé par les mineurs de bitcoins. Et le fait d’avoir choisi une industrie en particulier pour interdire l’utilisation de l’énergie « crée un dangereux précédent », selon Kevin Zhang.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr