EchangeurNews

Pour le PDG de Binance, SBF est « l’un des plus grands escrocs de l’histoire »

Changpeng Zhao Binance
Changpeng Zhao, PDG-fondateur de Binance - Coins.fr ©

Dans un thread sur Twitter, le fondateur de Binance est revenu sur l’affaire FTX. Pour Changpeng Zhao, SBF est « l’un des plus grands escrocs de l’histoire » et un « maitre de la manipulation ».

 

Ce mardi, Changpeng Zhao a publié une mise au point concernant FTX et déclaré que l’exchange piloté par Sam Bankman Fried s’était « suicidé » en volant des milliards de dollars de fonds clients.

SBF a perpétué un récit me dépeignant, moi et d’autres personnes, comme les « méchants ». C’était essentiel pour maintenir le fantasme qu’il était un « héros ». SBF est l’un des plus grands escrocs de l’histoire, il est aussi un maitre de la manipulation en ce qui concerne les médias et les principaux leaders d’opinion”, a tweeté CZ.

Quelques jours avant l’annonce de faillite de FTX, Zhao indiquait, via un tweet, que Binance liquidait tous ses FTX Token (FTT), le jeton natif de FTX, suite à « de récentes révélations ».

Pour le patron de la plus grande crypto-bourse au monde, « aucune entreprise saine ne peut être détruite par un tweet ». « Cependant, il y a peut-être eu un tweet, le tweet de Caroline 16 minutes après le mien le 6 novembre. Les données montrent que c’était la véritable cause pour laquelle les gens abandonnaient le FTT », a-t-il ajouté.

Caroline Ellison, la PDG d’Alameda Research, un market maker du groupe FTX, répondait rapidement au tweet de CZ au sujet de la vente de ses FTT, lui proposant de racheter tous ses jetons au prix de 22 dollars.

Nous ne nous concentrons pas sur les concurrents car c’est une perte de temps et de ressources alors que l’industrie n’a touché que 6% de la population. Nous voulons que plusieurs échanges, plusieurs blockchains, plusieurs portefeuilles, etc. coexistent dans l’écosystème”, a conclu Zhao.

Au Royaume-Uni, un comité parlementaire enquête actuellement sur le rôle joué par Binance dans la faillite de son concurrent direct.

L’actualité de FTX et ses pratiques ont beaucoup fait réagir au sein de l’industrie crypto et parmi ses dirigeants. Ceux-ci appellent notamment le législateur à des actions et les entreprises à plus de transparence.

Interviewé récemment par le New York Times, le CEO déchu de FTX a reconnu des erreurs majeures, mais s’est défendu de toute malversation.

En réponse à l’invitation du Congrès des États-Unis à témoigner le 13 décembre prochain, SBF a déclaré qu’il serait « de son devoir de comparaître » mais peut-être pas à la date annoncée.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr