EchangeurNews

SBF revient sur le crash de FTX dans une lettre à ses employés

Sam Bankman Fried Faillite
Sam Bankman-Fried - Fondateur de FTX - Crédit : Alamy

Dans une lettre adressée à ses employés, Sam Bankman-Fried s’est à nouveau excusé et est revenu sur les événements ayant conduit à l’effondrement de son empire.

 

« Je suis profondément désolé de ce qui s’est passé. Je regrette ce qui vous est arrivé à tous. Et je regrette ce qui est arrivé aux clients. Vous avez donné tout ce que vous pouviez pour FTX et vous êtes restés du côté de l’entreprise et de moi même. Je ne voulais pas que tout cela se produise, et je donnerais n’importe quoi pour pouvoir revenir en arrière et recommencer. Tu étais ma famille. J’ai perdu ça, et notre ancienne maison est un entrepôt vide de moniteurs. Quand je me retourne, il n’y a plus personne à qui parler », peut-on lire en introduction de la lettre de Sam Bankman-Fried envoyée récemment à ses employés.

Le fondateur de FTX reconnait que, sous la pression, il n’a pas informé ses employés de la situation. « Je me suis figé face aux fuites et à la lettre d’intention de Binance et n’ai rien dit ».

L’ancien milliardaire des crypto-monnaies revient ensuite plus en détail sur les événements qui ont conduit à la faillite de sa plateforme et la déroute de son token natif FTT.

Selon lui, FTX était soutenu par 60 milliards de dollars de garanties et avait 2 milliards de dollars de passif au printemps dernier mais « un effondrement des marchés a entraîné une réduction d’environ 50 % de la valeur des garanties ».

Le tarissement du crédit dans l’industrie aurait ensuite fait à nouveau chuter les garanties de l’exchange à 25 milliards de dollars et augmenté son passif à 8 milliards de dollars.

Un autre « krach concentré et hyper-corrélé » en novembre, aurait encore entraîné une « nouvelle réduction d’environ 50% de la valeur des garanties sur une très courte période » (17 milliards de dollars).

Enfin, une « panique bancaire » aurait finalement réduit les garanties de l’exchange à 9 milliards de dollars.

Alors que nous rassemblions tout frénétiquement, il est devenu clair que la position était plus grande que l’exposition sur les administrateurs / utilisateurs, en raison des anciens dépôts fiduciaires avant que FTX n’ait des comptes bancaires : ~ 9 milliards de dollars de garantie, ~ 8 milliards de dollars de passif”, conclut SBF.

L’ex étoile montante du secteur crypto estime que plusieurs erreurs ont mené à cet échec, notamment en matière de contrôle. « Il aurait dû y avoir des changements, bien sûr : beaucoup plus de transparence et beaucoup plus de contrôles, y compris sur ma propre personne ».

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer. Inscrivez-vous à notre newsletter crypto pour recevoir un résumé de l’actualité chaque semaine.

Stanislas Pogorzelski
Cofondateur et rédacteur en chef - Entrepreneur dans le digital depuis 2006, Stanislas possède aujourd’hui plus de 5 ans d’expérience dans le traitement de l’actualité liée à la crypto-monnaie et la blockchain. Il a notamment fondé et dirigé la rédaction de Cryptonaute.fr, un média dont il s’est finalement séparé en 2020. Contact : stanislas@coins.fr