DeFiLevées de fonds et AquisitionsNews

La super-app DeFi de Parallel Finance veut lever 60 millions de dollars

Crédit: Shutterstock

La complexité reste un frein à l’adoption des protocoles de finance décentralisée. Parallel Finance veut lever cette barrière via une « super-app » et ainsi démocratiser la DeFi.

 

L’investissement en crypto-monnaies est longtemps resté l’affaire des initiés. Les exchanges et les autres acteurs du marché ont beaucoup investi pour lever les barrières technologiques à l’entrée.

Coinbase fait ainsi de la facilité d’utilisation un des axes stratégiques de son développement. Et il n’est pas le seul. D’autres acteurs, les fintechs notamment, masquent quant à eux la complexité inhérente à la crypto en ajoutant des fonctionnalités dédiées à leurs plateformes.

Une super-app pour faciliter l’utilisation de la DeFi

C’est le cas par exemple de Revolut, Robinhood ou de Lydia en France, dont l’objectif est justement de démocratiser l’investissement grâce à une super-app. Le terme n’est pas une marque déposée cependant.

Parallel Finance, un protocole de prêt et de staking pour Polkadot, revendique volontiers aussi le concept. Son ambition : démocratiser la DeFi, où la complexité constitue encore une barrière à l’entrée.

L’entreprise vient de lever 5 millions de dollars pour financer le développement de son application DeFi, qui réunit en réalité six produits différents. Parmi ses actionnaires, Parallel Finance compte notamment Coinbase et StarkWare.

Des capitaux, la startup en a encore besoin. Ainsi, dès le 2e trimestre, elle prévoit de réaliser une série B en deux phases de 20 à 30 millions de dollars chacune. A terme, Parallel Finance pourrait atteindre le rang de licorne.

En effet, sa première levée de fonds la valorise déjà à 500 millions de dollars. Son PDG, Yubo Ruan, ne précise cependant pas le montant de sa valorisation au terme de sa série B.

Croissance sur Polkadot puis Ethereum

Ce qui est certain en revanche, c’est l’ambition de la startup : devenir un guichet unique des solutions DeFi. Son levier pour cela, c’est donc sa super-app lancée ces dernières semaines.

Le slogan de Parallel Finance : rendre la DeFi accessible à 1 milliard d’individus. Elle en est encore loin, même si avec une TVL (total value locked) de déjà 726 millions de dollars, ses débuts sont prometteurs.

Son PDG prévoit de monter à 2 à 3 milliards de dollars de TVL au cours du prochain trimestre grâce à une application embarquant crypto wallets, staking, crowdloans, cross-chain bridges, automated market making et yield farming.

Grâce à ses financements, Parallel Finance ambitionne de développer son application au sein de l’écosystème Polkadot, puis sur d’autres réseaux. Pour y parvenir, la startup s’appuiera sur ses investisseurs Coinbase et StarkWare en développant sur la L2 StarkNet.

La blockchain ciblée en priorité par Parallel Finance est en effet Ethereum. Comme bien d’autres, la croissance des NFT ne laisse pas indifférente la startup. Celle-ci envisage par exemple d’accepter les NFT comme collatéral pour les prêts crypto.

Suivez Coins.fr sur Twitter, Linkedin, Facebook ou Telegram pour ne rien manquer.

La Newsletter CryptoRecevez chaque semaine un résumé de l'actualité
Christophe Auffray
Cofondateur et rédacteur en chef adjoint - Journaliste spécialiste de la transformation numérique depuis 2005, Christophe a notamment été rédacteur en chef adjoint chez ZDNet. Il suit de près l’actualité autour des actifs numériques et la décrypte au quotidien.